top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Accueil | L’insoutenable réalité des camps de réfugiés: «Une violence quasi ordinaire»

En ligne depuis le 16 janvier 2002 et publié dans - modifié le 19 juin 2017

Au moment où l’on fête les 50 ans de la Convention de Genève du 28 juillet 1951, après celui du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) l’an passé, on peine à imaginer les difficultés de travail rencontrées par les professionnels sur le terrain. Dans le même temps, les gouvernements européens verrouillent leurs frontières aux réfugiés et prônent un accueil sur place, dans les pays limitrophes, sans tenir compte de la pauvreté des pays d’accueil ou de la déstabilisation que peut entraîner l’arrivée massive de réfugiés. Est occultée également la violence quasi «ordinaire» et les tensions que vivent ces derniers dans les camps, comme le montrent des extraits d’un article paru dans la revue «Réfugiés» du HCR.

,