top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Berne, 01.11.2014 | Manifestation “Pour une Suisse solidaire”

En ligne depuis le 24 octobre 2014 - modifié le 1 novembre 2014

Le Comité pour une Suisse solidaire – non à Ecopop, composé d’organisations de soutien aux migrants, de syndicats, de partis politiques ainsi que d’autres organisations de la société civile, organise une manifestation pour “donner un signe fort contre l’isolationnisme et les fausses recettes”, c’est-à-dire l’initiative Ecopop.

La manifestation débutera samedi 1er novembre 2014 à 14h30 sur la Place fédérale de Berne. Des concerts seront au rendez-vous, avec la participation de Hank Shizzoe et des “contributions orales” d’Etrit Hasler et d’Antoine Jaccoud.

Unia prend en charge gratuitement le transfert en bus depuis Genève. Pour s’inscrire (email ou SMS): camila.aros@unia.ch – 079 649 64 18.

Pour plus d’informations sur le comité et sur la manifestation, cliquez ici.

Ecopop est dangereuse, car des travailleurs et travailleuses dont la situation juridique est moins bonne peuvent être exploités de manière éhontée par des patrons sans scrupules. Si bien que les salaires et les conditions de travail de la main d’oeuvre indigène seront sous pression.

L’initiative est contreproductive, parce que la pseudo-solution d’Ecopop donne un signal erroné pour la protection de l’environnement. En effet, les problèmes environnementaux ne disparaîtront pas si la population résidente permanente est limitée. Que l’on libère du CO2 en Suisse ou à l’étranger n’a pas d’influence sur le climat.

Du point de vue de la politique du développement, Ecopop représente un recul énorme. L’initiative veut concentrer 10% de l’aide au contrôle des naissances dans les pays pauvres. Au lieu de lutter contre la pauvreté, la Suisse prêcherait un contrôle des naissances paternaliste. Or, c’est prouvé: un taux de natalité élevé n’est pas la cause, mais la conséquence de la pauvreté.

première page flyer manif 1er novembre