top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Genève, 31.01.2015 | Wake up Genève: “Je suis Syrien”

En ligne depuis le 27 janvier 2015

Une initiative de Wake up Genève!

PROCHAINE SEANCE PHOTOGRAPHIQUE
Samedi 31 janvier 2015 à 13h00
Place des Nations – devant la statue de la chaise cassée

C’est sonnés, interloqués, que nous commençons cette année 2015 déjà endeuillée par le drame qui a coûté la vie à 17 personnes en France. Mais le massacre de Charlie est le symptôme d’un mal plus profond, celui d’un monde où plus de 200’000 personnes ont été tuées pour la liberté dans un seul pays, en toute impunité et dans l’indifférence générale. Et ça continue, plus que jamais, maintenant que les feux des projecteurs sont braqués sur la vague d’émotions qui submerge le monde. Jusqu’en Syrie, où les Syriens trouvent encore la force d’être avec nous, quand bien même l’humanité elle les a abandonnés. «Si seulement nous étions intervenus en Syrie en 2011, nous n’en serions peut-être pas là…» a constaté amèrement un journaliste. Enfin! Cette voix qui s’élève au-dessus du brouhaha, un éclair de lucidité, une bouffée d’espoir dans ce monde déboussolé…

Photo: Wake up Genève

Photo: Wake up Genève

C’est donc avec détermination que Wake Up Genève inaugure cette nouvelle année, par le lancement de la campagne «I care for Syria – I stand with Syrians». Avec cette campagne, nous allons vous proposer, tout au long de l’année, de participer à une série d’actions visant à montrer aux Syriens que nous ne les avons pas oubliés. Car leur combat, c’est aussi le nôtre, celui de la liberté, la démocratie et le vivre ensemble, par-delà les différences. Comme première action, nous avons invité quelques habitants de Genève à venir participer à une séance de prise photographique d’un message adressé aux Syriens en cette nouvelle année. Ces «messages photographiques», qui font écho à l’actualité et ne sont pas dénués d’humour, seront envoyés régulièrement aux Syriens. Cette démarche est une réponse aux messages envoyés par les habitants de la petite ville de Kafranbel en Syrie (http://www.occupiedkafranbel.com) qui, depuis le début de la révolution, s’évertuent à interpeller nos consciences par des messages et des dessins photographiés qui circulent à travers le monde.

Nous étions 7 le 24 janvier à témoigner notre solidarité envers le peuple syrien et à leur adresser ce message ainsi qu’à vous. Combien serons-nous pour la prochaine prise photographique? Combien serons-nous pour dire stop à la barbarie et redonner de l’espoir aux Syriens? Soutenez cette action en diffusant l’information autour de vous, en participant aux séances photographiques et envoyez-nous vos propositions de messages de soutien pour les Syriens à wakeupgeneve@gmail.com. «Aurions-nous leur courage?» se sont demandés beaucoup de citoyens en évoquant la mémoire des victimes de Charlie. Rêvons qu’en 2015 les citoyens du monde s’émeuvent enfin du courage des Syriens et descendent à nouveau dans la rue pour protester du sort qui leur est fait.

,