top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

SAJE | Des permanences en réponse à la situation des réfugiés érythréens en Suisse

En ligne depuis le 26 novembre 2018

Le SAJE (Service d’Aide Juridique aux Exilés), en collaboration avec des associations œuvrant auprès des personnes migrantes dans le canton de Vaud, tel que le GAMEP (Groupe d’accueil des migrants à Epalinges) organisent une réponse à la situation à laquelle font face les réfugiés érythréens en Suisse. Actuellement, il y a une augmentation des décisions de levée d’admission provisoire à leur encontre. Face à cette situation, le manque d’informations se fait sentir, tant pour les bénévoles des milieux de l’asile que pour les personnes concernées par ces décisions. Il a donc été décidé d’organiser deux séances d’informations, puis de lancer des permanences d’informations et de soutien bimensuelles dans le canton.

Le 8 novembre, le SAJE (Service d’Aide Juridique aux Exilés) et quelques membres de la société civile se sont rencontrés pour parler de la situation actuelle des réfugiés Erythréens en Suisse.

Le SAJE est arrivé au bout des possibilités juridiques. Un nombre croissant d’Erythréens reçoivent une décision de renvoi, les recours aboutissent tous à des décisions négatives et les tribunaux demandent une avance de frais de 800.- pour entrer en matière.

A noter que la Suisse est le seul pays européen qui prend des décisions de renvoi, et qu’aucune de ces décisions n’a été effective, puisqu’il n’y a pas d’accord de réadmission avec l’Erythrée. Les personnes concernées sont donc à l’aide d’urgence, mais ne risquent pas de renvoi forcé pour le moment.

Cette situation est source d’un grand stress, et nous notons un grand besoin d’informations, tant pour les bénévoles des milieux de l’asile que pour les migrant-es. Nous avons donc organisé deux grandes séances d’information à destination des bénévoles (en français). Un-e juriste du SAJE viendra donner toutes les informations utiles.

28 novembre à 18h30

Bex, salle de la Grange

Rue du midi 6

 

3 décembre à 18h30

Lausanne (sous gare), salle de Grancy S1-15

au sous-sol de Grancy, bâtiment dit du CUC

Le but de ces séances est de donner une information précise et utile aux bénévoles, afin qu’ils puissent la relayer auprès des réfugiés. L’idée est également, suite à ces soirées, de monter des permanences d’informations, où le SAJE peut envoyer les Erythréens pour avoir de l’information, du soutien, éventuellement faire des recours.

Ces permanences auraient lieu tous les 15 jours à Lausanne et ailleurs dans le canton, et le but des deux soirées, outre de donner de l’information, est également de de trouver des bénévoles qui acceptent de les assurer. Le SAJE les formera et préparera un document avec toutes les infos. Nous sommes par ailleurs en train de voir avec la communauté érythréenne pour avoir des interprètes qui puissent également être présents à ces permanences.

Merci de bien vouloir diffuser largement ce message auprès de votre réseau, et nous nous réjouissons de vous accueillir nombreuses et nombreux à Bex ou à Lausanne.

Chantal Ebonguéchantal.ebongue@bluewin.ch – Groupe d’accueil des migrants d’Epalinges


En relation avec cet article

, , , ,