top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Amnesty | France: harcèlement des défenseur.e.s des migrant.e.s

En ligne depuis le 7 juin 2019

Ce rapport décrit la situation difficile d’une catégorie particulière de défenseur·e·s des droits humains : celles et ceux qui, individuellement ou collectivement, fournissent une aide humanitaire aux personnes en mouvement et militent pour le respect des droits de ces personnes dans le nord de la France. Le rapport porte sur des événements qui ont eu lieu au cours des deux dernières années, dans deux villes spécifiques de la zone côtière du nord de la France : Calais et Grande-Synthe (près de Dunkerque).

Suite à trois visites de terrain récentes, les auteurs du rapport dressent un tableau inquiétant des harcèlements subis non seulement par les personnes en mouvement, mais également par les personnes solidaires venues bien souvent leur donner accès à des besoins fondamentaux. Le rapport est ponctué de témoignages explicites de personnes migrantes et de personnes solidaires. Des évacuations forcées, menées par des forces de l’ordre entraînées à maîtriser de foules, davantage qu’à aider des personnes en détresse, est également un point noir relevé par le rapport. L’analyse montre que bien que les autorités souhaitent éradiquer toute fixation dans cette zone, c’est un lieu de passage nécessaire pour se rendre en Grande-Bretagne, qui ne se modifiera pas à travers la répression. Grande-Bretagne qui, selon les auteurs du rapport, n’assume pas suffisamment sa part au sein de l’Union européenne dans l’accueil des demandeurs d’asile en profitant de sa position insulaire peu accessible. Les principales recommandations sont celles de reconnaître publiquement le rôle essentiel que jouent les défenseur.e.s des droits humains dans cette zone, que les forces de l’ordre soient davantage surveillées, que la Grande-Bretagne ouvre des voies d’accès légales et sûres et que l’Union européenne permette une meilleure répartition des demandes entre les membres, en facilitant notamment les procédures de regroupement familial.

Le rapport « France: La solidarité prise pour cible – Criminalisation et harcèlement des personnes qui défendent les droits des migrant·e·s et des réfugié·e·s » a été publié le 5 juin 2019, sur le site d’Amnesty International.

Vous pouvez télécharger le rapport publié par Amnesty International en cliquant sur l’image ci-dessous.

 


En relation avec cet article

, ,