top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Bande dessinée | Cette fois, le soleil ne se couchera pas

En ligne depuis le 6 mai 2020 et publié dans - modifié le 14 mai 2020

Planche de Cindy Falconnet / Vivre Ensemble n°177 mai 2020

 

Le dessin commence là où les mots manquent, là où les maux subsistent. Il exprime ce que la réalité nie, ce que l’esprit ne peut admettre. La couleur et leurs ombres donnent corps à mes souvenirs, nés en Grèce, sur l’île de Chios, le 10 février 2017. Ce texte illustré est l’écho de mon engagement auprès d’une association locale, créée par une femme engagée. Jour après jour, elle met tout en œuvre pour maintenir une aide de première urgence aux personnes qui, après avoir fui leur pays, rejoignent les côtes grecques.

Sur l’île, les journées s’écoulent inlassablement, rythmées par le lever du soleil qui illumine ces paysages rosés et les fragiles embarcations accostant après des nuits sombres et périlleuses. Je comprends rapidement que je me trouve dans une salle d’attente à ciel ouvert où les histoires et les visages sont aussi nombreux que les arrivées.

Les bagages légers racontent les morceaux d’une vie abandonnée, bien avant la Turquie. Ils évoquent des mois, voire des années, de guerre, de fuite, de séparation, de torture, de renoncement. Le périple n’est pas terminé. Sur le camp, les conditions de vie précaires me confrontent à une dure réalité: violence, dépression, surpeuplement, rats et froid coexistent parmi les milliers de tentes qui se chevauchent et s’amoncellent. Ici, le temps est suspendu, les années sont volées et l’attente devient le maître-mot, redouté de tous.

Dans le regard vide de ces femmes, ces hommes et ces enfants, entre la misère et l’impuissance, je perçois néanmoins une lueur d’espoir. Espoir que bénévoles, médecins et avocats veillent chaque jour, avec humanité, à maintenir vivant. «Cette fois, le soleil ne se couchera pas» est né dans ce contexte particulier où les rêves permettent de tenir, où la lumière, la bienveillance et l’humanité sont précieuses. Ne pas détourner le regard, pour ne pas les oublier.

CINDY FALCONNET

Ce numéro de la revue Vivre Ensemble est exceptionnellement disponible gratuitement en ligne pour le faire découvrir à de nouvelles lectrices et de nouveaux lecteurs, et les encourager à s’abonner au journal. Consultez le sommaire, parcourez son éditorial ou téléchargez le pdf en entier (page par page ou en double page).


En relation avec cet article

, ,