top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

CSDM | Des ONGs appellent au secours 27 migrants en Méditerranée

En ligne depuis le 8 septembre 2020

Le Centre Suisse pour la Défense des Droits des Migrants, Sea-Watch, Alarm Phone et Mediterranea – Saving Humans demandent urgemment au Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et sur les droits des migrants de sommer le gouvernement maltais, qui depuis 30 jours avait refusé d’accorder un embarquement, de porter secours aux 27 migrants se trouvant à bord du navire commercial Maersk Etienne. Le 7 septembre, les associations ont renouvelé leur demande suite à la détérioration de la situation à bord.

Le communiqué “Maersk confirms that 3 migrants jumped over board on the Etienne, Malta still refuses safe port” rédigé par Boris Wijkström et Ousman Noor a été publié le 7 septembre 2020 sur le site du Centre Suisse pour la Défens des Droits des Migrants. Nous reproduisons leur communiqué ci-dessous, traduit en français. Les lettres qui ont été adressées au Rapporteur spécial l’ONU se trouvent sur leur site, ou sont téléchargeables en pdf  ici: appel, mise à jour.

Maersk confirme que 3 migrants ont sauté par dessus bord depuis le navire Etienne. Malte refuse d’ouvrir un port sûr

Boris Wijkström et Ousman Noor, 7 septembre 2020

 

Le vendredi 4 septembre 2020, la CSDM ainsi que Alarm Phone, Sea-Watch et Mediterranea ont déposé un appel demandant une intervention urgente des Rapporteurs spéciaux des Nations Unies sur la torture et sur les droits des migrants concernant les 27 migrants à bord du Maersk Etienne. Le gouvernement de Malte refuse toujours d’offrir un port sûr.

Le 7 septembre 2020, le CSDM s’est entretenu avec un responsable de l’industrie maritime danoise et a confirmé que le dimanche 6 septembre 2020, trois migrants ont sauté par-dessus le Maersk Etienne en mer Méditerranée, risquant d’être gravement blessés. Les migrants ont été secourus par l’équipage de l’Etienne, mais il y a de fortes inquiétudes quant aux dommages psychologiques importants subis par les trois migrants et par les autres personnes à bord. L’équipage du Maersk à bord continue d’apporter son soutien et ses ressources aux migrants dans ces circonstances difficiles. Une mise à jour de l’appel a maintenant été soumise aux rapporteurs spéciaux des Nations unies, demandant une intervention immédiate.

Cela fait maintenant 33 jours que le gouvernement de Malte continue de refuser un port sûr aux migrants à bord, les laissant bloqués sans nourriture adéquate, sans eau, sans ressources médicales ou sans sécurité de base. C’est la plus longue période de l’histoire récente pendant laquelle un bateau commercial transportant des migrants secourus s’est vu refuser un port sûr.

La Chambre internationale de la marine marchande, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont tous publié une déclaration condamnant la réponse maltaise et européenne à la crise humanitaire et ont exhorté le gouvernement de Malte à autoriser les migrants à débarquer.

Nous demandons instamment aux rapporteurs spéciaux des Nations unies d’intervenir immédiatement en contactant le gouvernement de Malte dans le cadre du mécanisme des procédures spéciales des Nations unies et d’aider à assurer l’aide humanitaire et le débarquement en toute sécurité des migrants à bord.


En relation avec cet article

, , ,