top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

BIC Vaud | “À l’écoute du racisme”: nouveau rapport romand

En ligne depuis le 6 avril 2021 - modifié le 12 avril 2021

Les sept centres romands spécialisés dans le conseil et le suivi des personnes discriminées s’unissent pour publier l’ouvrage “À l’écoute du racisme“. On y trouve des récits de situation, une présentation de chacun des centres ainsi qu’une analyse sociologique réalisée par l’Institut des sciences sociales des religions de l’Université de Lausanne. Ces centres permettent d’être un lieu d’écoute, de parole et de conseils pour toutes personnes victimes de discrimination.

Nous reproduisons, ci-dessous, le communiqué de presse réalisé par le Bureau d’information et de communication du canton de Vaud le 24 mars 2021.

«À l’écoute des personnes confrontées au racisme» : exemples concrets en Suisse romande

Les sept centres romands spécialisés dans le conseil et le suivi de personnes discriminées s’unissent pour publier l’ouvrage « À l’écoute du racisme ». Il regroupe des récits de situations concrètes pour lesquelles les centres ont été sollicités, présente chacun de ces centres et expose une analyse de leurs pratiques de terrain réalisée par une sociologue de l’Institut des sciences sociales des religions de l’Université de Lausanne. L’expérience des personnes confrontées au racisme constitue le point de départ de cette publication et prend en compte leur perception des incidents ainsi que les souffrances qu’elles expriment. L’ouvrage a également pour but de faire connaitre ces organismes aux personnes potentiellement concernées.

Les centres romands de consultation se sont associés à plusieurs institutions* pour publier cet ouvrage, soutenu par le Service de lutte contre le racisme. Les données méthodiquement enregistrées par les centres qui figurent dans l’ouvrage permettent de mettre en lumière la réalité du racisme dans les sept cantons romands. Cette mise en exergue d’un phénomène qui menace la cohésion sociale et qui atteint la dignité de celles et ceux qui le subissent permettra non seulement de donner de la visibilité aux personnes confrontées au racisme, mais également de favoriser et consolider les actions de sensibilisation et de prévention.

Cet ouvrage permet également de rendre compte du travail diversifié des centres de consultation (qui se décline en plusieurs niveaux et avec différentes facettes sociales,juridiques, pédagogiques, voire politiques), qui assurent une écoute et donnent la possibilité aux personnes confrontées au racisme de s’exprimer dans un cadre neutre. En contactant les centres de consultations, toute personne victime ou témoin de discriminations ou d’actes et propos racistes trouve un lieu d’écoute et de parole. Les personnes qui s’adressent à ces centres espèrent obtenir reconnaissance du tort subi, justice et réparation ou souhaitent dénoncer un fait qui les offense. Ainsi, une analyse scientifique des cas accompagnés par les bureaux romands a permis de dresser un constat des incidents de discrimination reportés, leur évolution dans le temps, ainsi qu’une vue d’ensemble des différentes prestations et pratiques offertes par les centres.

L’ouvrage s’adresse à toute personne concernée par le sujet, aussi bien la populationque les personnes professionnellement engagées dans l’action et la réflexion contre la discrimination raciale dans divers domaines: les instances politiques, le social,l’éducation, la santé, les administrations, la justice, les associations ainsi que les ONG. Il est disponible sur le site cantonal.

*Les partenaires de « À l’écoute des personnes confrontées au racisme » :

  • le Bureau cantonal pour l’Intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI,Vaud),
  • le Bureau d’intégration des étrangers et de la lutte contre le racisme du Jura,
  • le Bureau d’écoute contre le racisme de la Croix-Rouge Valais,
  • le Centre – écoute contre le racisme à Genève (C-ECR),
  • le service Se respecter de Caritas Suisse, département de Fribourg,
  • le Service de la cohésion multiculturelle à Neuchâtel (COSM),
  • le Bureau lausannois pour les immigrés (BLI),
  • associés à l’Université de Lausanne (UNIL), l’Université de Genève (UNIGE) et le réseau de centres de conseil pour les victimes de racisme.

Bureau d’information et de communication de l’Etat de Vaud,

Lausanne, le 24 mars 2021

RENSEIGNEMENTS

DEIS, Amina Benkais-Benbrahim, déléguée cantonale à l’intégration des étrangers, Bureaucantonal pour l’intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI),

Accéder à l’ouvrage « À l’écoute des personnes confrontées au racisme » (pdf)


En relation avec cet article

, , , , , , , , ,