top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

HES.SO | Des offres passerelles pour un meilleur accès aux études post-obligatoires

En ligne depuis le 10 mai 2021 - modifié le 22 juin 2021

Le projet INVOST coordonné par l’UNES et certaines Hautes Écoles Spécialisées (HES) désire créer des “offres passerelles” spécifiquement pour les personnes réfugiées et demandeur·euses d’asile. Des mesures préparatoires adaptées à ce public sont pensés afin de faciliter l’entrée dans les études post-obligatoires. Quatre projets ont été retenus pour débuter dès l’entrée académique d’automne 2021. Un projet encourageant réalisé en parallèle de la campagne “Éducation pour tous et toutes” menée également par l’UNES afin de permettre une meilleure intégration socio-professionnelle des personnes réfugiées.

Nous reproduisons, ci-dessous, le communiqué publié par la HES de Suisse occidentale le 26 avril dernier.

La HESSO s’engage pour former les requérant·e·s d’asile et les personnes réfugiées

Le projet INVOST – Integrationsvorstudium an Fachhochschulen-, a pour objectif de permettre aux HES de développer une offre destinée à des personnes réfugiées et requérant·e·s d’asile. Elles pourront, pour la première fois, se préparer par le biais d’un programme d’intégration à des études supérieures dans une haute école spécialisée. Ce projet comble ainsi une lacune dans le paysage tertiaire qui ne proposait que quelques offres de ce type, principalement dans des universités.

Les personnes réfugiées et les requérant·e·s d’asile hautement qualifié·e·s qui ont immigré en Suisse devraient ainsi avoir la possibilité de commencer ou de reprendre des études supérieures. Cela nécessite des offres « passerelles » qui permettront aux personnes réfugiées d’effectuer des études supérieures en fonction de leur potentiel et, par la suite, d’améliorer leur insertion dans le monde du travail avec de meilleures qualifications.

Des mesures préparatoires adaptées aux étudiant·e·s réfugié·e·s

Les hautes écoles spécialisées offrent une variété de programmes d’études axés sur la pratique professionnelle, et qui sont souvent plus adaptés aux étudiant·e·s réfugié·e·s que les études universitaires en raison de leur formation initiale. Cependant, les diverses possibilités de formation dans les hautes écoles spécialisées sont encore peu connues des personnes réfugiées et des requérant·e·s d’asile.

A partir du semestre d’automne 2021, les personnes réfugiées et les requérant·e·s d’asile souhaitant étudier et ayant le potentiel pour le faire seront accompagné·e·s par des mesures préparatoires en vue de l’obtention d’un diplôme HES. Afin d’assurer une mise en œuvre réussie et sur le long terme, la coopération interinstitutionnelle avec les acteurs concernés dans les domaines de l’éducation et de l’intégration sera dès le départ une des priorités. Les projets pilotes sont destinés à servir de modèles afin de promouvoir davantage le processus d’ouverture des établissements d’enseignement supérieur et de permettre d’améliorer les chances de réussite.

Le projet INVOST est coordonné par l’Union des étudiants suisses (UNES) en collaboration avec la Haute école Technique de la Haute école spécialisée de Suisse orientale FHNW et la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et est soutenu par la Fondation Volkart et la Fondation Mercator Suisse.

Favoriser la création de programmes d’intégration

A travers sa participation au projet INVOST, la HES⁠-⁠SO souhaite soutenir la création de programmes d’intégration dans les hautes écoles de Suisse romande et participer activement à la création d’un futur réseau des hautes écoles sur l’intégration des personnes réfugiées et requérant·e·s d’asile dans l’enseignement supérieur.
Pour atteindre ces objectifs, la HES⁠-⁠SO s’appuie sur un appel à projet aux hautes écoles afin que celles-ci s’engagent pour la création de programmes d’intégration dès la rentrée 21-22. Les programmes devront intégrer différentes dimensions concourant à la réussite des candidat·e·s allant d’un accès aux cours, d’un programme de mentorat avec d’autres étudiant·e·s à l’apprentissage des langues.
Pour l’année 2021, quatre projets ont été retenus et démarreront à la prochaine rentrée académique 2021-2022.

Informations complémentaires:

  1. HES⁠-⁠SO : Céline Minder, Coordinatrice (f), celine.minder@hes-so.ch / 058 900 00 66
  2. UNES : Ann-Seline Fankhauser, Responsable de projet (d/f), ann-seline.fankhauser@vss-unes.ch / 031 382 11 71
  3. Haute école Technique FHNW : Clelia Bieler, Responsable Diversity (d), clelia.bieler@fhnw.ch / 056 202 81 75
  4. Informations sur le projet Integral à la FHNW (en allemand): www.fhnw.ch/projekt-integral

Publié le 26.04.2021

 


En relation avec cet article

, ,