top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Nigeria | Pétrole, sharia, persécution ethnique

En ligne depuis le 13 mai 2009 et publié dans
Zoom sur le Nigéria

Zoom sur le Nigéria

Données socio-démographiques

Population: 151.1 millions d’habitants (ONU 2008)

Président: Umaru Yar’Adua (People’s Democratic Party (PDP))

Capitale: Abuja

Langues: anglais, yoruba, ibo, haussa

Religions: islam, christianisme, religions indigènes

Les Nigérians en Suisse

Nombre de demandes d’asile en 2008: 988

Nombre d’autorisations de séjour en 2008: 2 permis B réfugiés, 4 admissions provisoires

En 2007, l’Office fédéral des migrations (ODM) a financé un clip vidéo montrant des Africains vivant en Suisse dans des conditions extrêmement précaires. Projeté au Nigéria et au Cameroun, ce clip a pour but de dissuader les candidats à l’exil à risquer leur vie pour venir jusqu’en Suisse. Le directeur de l’ODM explique: «Les réfugiés ne doivent pas se faire de fausses idées sur la Suisse. Nous n’avons pas de travail pour ces gens-ci» (swissinfo, 22.12.2007). Des allégations qui présupposent que les Nigérians quittent leur pays pour des raisons purement économiques.

Nigeria: Pétrole, sharia, persécution ethnique

Ancienne colonie britannique, la République fédérale du Nigéria est un des pays les plus peuplés d’Afrique et selon le DFAE les plus dangereux. Elle figure parmi les premiers producteurs mondiaux de pétrole. Le territoire connaît en particulier:

  • Des violences ethniques dans la région du Biafra (sud-est). La population Igbo réclame l’indépendance du territoire depuis 1967. Les affrontements entre le gouvernement et le Movement for Actualization of the Sovereign State of Biafra (MASSOB) ont fait plus d’un million de morts.
  • Des tensions entre Chrétiens et Musulmans. Dès 2000, l’imposition de la loi islamiste (sharia) dans plusieurs Etats du nord a causé la fuite de milliers de Chrétiens.
  • Des violences dans le contexte de la production de pétrole. Dans le Delta du Niger, des groupes armés se sont attaqués aux installations en mains de multinationales étrangères. Combats et prises d’otages ont affaibli la sécurité de la région. Principal groupe armé, le Mouvement rebelle pour l’émancipation du Delta du Niger revendique la nationalisation des installations. Ces groupes sont traqués par le gouvernement, lui-même corrompu par les sociétés pétrolières.

En 2007, le Département d’Etat US soulignait «le faible engagement du gouvernement nigérian en faveur des droits humains. A tous les niveaux, les responsables gouvernementaux ont continué à commettre de graves exactions». Et de pointer du doigt les problèmes prépondérants au Nigéria:

«L’usage excessif de la force, y compris la torture par les forces de sécurité, l’impunité, le passage à tabac de prisonniers, les arrestations arbitraires, l’influence du gouvernement sur le pouvoir judiciaire et la corruption judiciaire, les restrictions à la liberté d’expression, de presse, de réunion, de religion et de mouvement, la violence domestique et la discrimination contre les femmes, les mutilations génitales féminines, la maltraitance des enfants et l’exploitation sexuelle des enfants, la violence sociale, ethnique, régionale, la discrimination religieuse, la traite des personnes à des fins de prostitution et le travail forcé. »

Amnesty International vient d’ailleurs de lancer une action dénonçant l’application de la peine de mort, notamment sur les mineurs.

Elise Shubs, analyste-pays Country information research center (CIREC)

En savoir plus

Articles publiés sur notre site concernant le Nigéria