top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Genève | Conférence “Accompagner les mineur.e.s migrant.e.s: défis et enjeux”

13 décembre | 18 h 00 min - 20 h 30 min

La HETS (Haute école de travail social) de Genève organise une conférence publique sur le thème de l’accompagnement de mineur.e.s migrant.e.s. Différents intervenants (chercheurs, psychologue, anthropologue, ancien requérant mineur non accompagné, éducateur) seront présents pour discuter de cette thématique par le biais de diverses perspectives et disciplines.

 

CONFÉRENCE à la HETS-Genève proposée par le CERES (Centre de recherches sociales)
Bâtiment A, salle A006
Entrée libre sans inscription

Voir le programme complet.

 

———————————————————-

Processus de désaffiliation et d’individuation des migrants mineurs d’Afrique subsaharienne*

Doris Bonnet & Daniel Delanoë

Le nombre de migrants mineurs non accompagnés a considérablement augmenté durant les années 2010, atteignant près de 18 000 en 2017, suscitant des études, des rapports, des réponses au niveau des dispositifs de la protection de l’enfance, et aussi certaines formes de refus. Les parcours de ces mineurs sont multiples et le motif économique est souvent allégué, ainsi que les guerres, l’exploitation, la maltraitance familiale, la recherche de revenus. Arrivés en France, ils bénéficient en principe du dispositif de protection de l’enfance, dont les textes ne font aucune référence à la nationalité des enfants avec une mise à l’abri immédiate, et une mesure spécifique d’évaluation pluridisciplinaire qui permet l’admission ou non au titre de l’Aide sociale à l’enfance et d’accueil en foyer ou en famille d’accueil. Un certain nombre d’entre eux cependant n’y accèdent pas et restent dans la clandestinité.

Une recherche pluridisciplinaire (psychiatrie, anthropologie) menée dans le cadre d’une consultation de psychiatrie transculturelle a permis de recueillir la parole de plusieurs jeunes mineurs étrangers venus d’Afrique subsaharienne et accueillis dans des structures de l’Aide sociale à l’enfance. Cette étude qualitative vise à préciser les logiques à l’œuvre dans leur décision de migrer. Il apparaît que le processus de désaffiliation des jeunes résulte de plusieurs situations, d’une naissance hors norme, de la perte d’un parent, de la violence familiale ou politique, ou encore de la pauvreté. Souvent très actives dans le départ, les mères sont elles-mêmes dans un processus d’émancipation, mais généralement, sans pouvoir proposer d’autres affiliations à leurs enfants. Migrer en Europe représente pour ces mineurs une tentative de ré-affilation sociale.

* Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’une convention entre l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD, CEPED) et la ville de Vitry sur Seine (Val de Marne).

Détails

Date :
13 décembre
Heure :
18 h 00 min - 20 h 30 min
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
https://www.facebook.com/events/212245222874417/

Organisateur

Haute école de travail social (HETS)
Téléphone :
022 388 95 00
E-mail :
info.hets@hesge.ch
Site Web :
https://www.hesge.ch/hets/