top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

« Tous les Évènements

Fribourg | Journée d’information et de mobilisation organisée par coordin’action Poya Solidaire

26 juin

Le 26 juin, la coordin’action Poya Solidaire organise donc une journée d’information et de mobilisation. Nous exigeons la fin du statut dégradant de l’aide d’urgence et la régularisation des requérant-e-s le subissant depuis une longue durée.

Dans le canton de Fribourg, plus de 200 requérant-e-s d’asile sont condamné-e-s à survivre dans les conditions dégradantes de l’aide d’urgence. Certains depuis de longues années. Plusieurs rapports ont démontré que cette situation a des conséquences graves sur la santé physique et psychique des personnes concernées et représente une atteinte à leurs droits fondamentaux. Or de nombreux/-euses requérant-e-s subissent le régime de l’aide d’urgence durant des années – pour certain-e-s, plus de dix ans !

Depuis plus d’un an, la coordin’action Poya Solidaire demande aux autorités fribourgeoises de résoudre ces situations: par l’octroi d’un permis humanitaire; en s’engageant à ne pas exécuter la décision d’expulsion des personnes concernées; en leur permettant de travailler. En trois mois, la coordin’action Poya Solidaire a récolté 2400 signatures en soutien à ces revendications. Cette pétition a été déposée le 9 novembre 2018. Six mois ont passé. Le Conseil d’État se mure dans le silence, et le calvaire des requérant-e-s à l’aide d’urgence continue. En parallèle, le durcissement continu de la politique migratoire broie des dizaines de milliers de destins chaque année.

Nous nous opposons aussi aux expulsions et demandons un changement de cap de la politique migratoire, basé sur le respect des droits humains fondamentaux et l’accueil solidaire des exilé-e-s.

Nous vous invitons vous mobiliser en nombre le 26 juin pour soutenir ces revendications.
Un stand sera organisé toute la journée à la rue de Romont. Passez vous y informer !
Dès 18 h, venez nombreuses et nombreux au rassemblement, qui sera suivi d’une manifestation.
Et diffusez cette information autour de vous, sur les réseaux sociaux, etc.