top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Genève | Semaine des droits humains

11 novembre - 15 novembre

Dans le cadre de la semaine des droits humains, l’Université de Genève vous propose entre le 11 et le 15 novembre un  programme incluant des conférences, des débats, des expositions, une projection de film et des événements culturels conçus en grande partie avec les associations estudiantines. La Semaine des droits humains se veut un espace non seulement de réflexion, mais également de débat public tout en favorisant également les actions concrètes.

Nous vous recommandons en particulier :

La tension entre Devoir et Morale
The Tension between Morals and Duty
Lundi 11 novembre 2019 | 18h30
Uni Dufour | Auditoire U600

Comment faire face aux tensions qui surgissent lorsque nous sommes actrice ou acteur dans le domaine de la protection des droits humains et que nous nous heurtons à des défis tels que les intérêts communs, les menaces et intimidations ou encore les lois qui peuvent réfréner l’action des défenseurs et défenseures des droits pour tous?

Les Geneva Human Rights Talks sont un nouveau format d’événements proposé par deux étudiantes de l’Université de Genève et l’association AZUNI, en collaboration avec la Semaine des droits humains. Quatre présentations courtes posent le cadre de réflexion, suivies d’une discussion avec un modérateur ou une modératrice guidé-e par les questions du public sur une plateforme en ligne. Il s’agit d’explorer le vécu subjectif de l’invité-e dans son engagement en faveur des droits humains à travers les témoignages de ces quatre personnalités, qui ont agi pour les droits humains dans des domaines divers.

Informer ou désinformer?
Darius Rochebin, journaliste à la Radio et Télévision Suisse, se pose la question du rôle du journaliste en tant que faiseur d’opinions et de sa responsabilité dans la transmission d’une information non biaisée.

Shareholders or Society?
Dorothée Baumann-Pauly, directrice du nouveau Center for Business and Human Rights de l’UNIGE, parle du dilemme qui se pose parfois dans le monde des affaires entre les intérêts des multinationales et ceux de la société ou de la communauté.
Présentation en anglais

Droit à l’alimentation: massacre ou espoir?
Jean Ziegler, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, parle des effets de la mondialisation. Ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation à l’ONU, il examine le conflit existant entre les intérêts des États et les intérêts de l’Humanité.

Hoping for change or Acting?
Carola Rackete, militante pour l’environnement et le sauvetage en mer, médiatisée pour avoir bravé, à bord de son navire Sea-Watch, l’interdiction du Gouvernement italien de franchir ses eaux territoriales, afin de porter secours à des migrant-e-s.
Présentation en anglais

 

Les droits de l’Homme, un récit pour nous donner bonne conscience?
Conférence de Dick Marty, docteur honoris causa de l’UNIGE
Mardi 12 novembre 2019 | 18h30
Uni Dufour | Auditoire U600

«Depuis toujours nous savons distinguer ce qui est bien de ce qui est mal. Depuis des siècles nous avons formulé des textes remarquables sur le respect de la dignité humaine. Et pourtant! Berceau de notre civilisation, la Méditerranée est devenue le cimetière pour des milliers de malheureux, dans l’indifférence des plus nantis. Les droits de l’homme ne peuvent se réduire à un catalogue de droits subjectifs, de prétentions individuelles, ils n’ont un sens que s’ils sont accompagnés par une politique, un environnement, une culture et un projet social et économique qui assure le respect de la dignité de la personne dans un esprit de solidarité. Les droits proclamés par les grands textes internationaux n’ont de sens que s’ils sont effectifs et non réservés à un cercle de privilégiés. Le droit d’expression, par exemple, n’a peu, ou pas, de portée si la population est laissée dans l’ignorance, si l’information est l’apanage de quelques groupes économiques. En fait, il ne peut y avoir de droits fondamentaux sans une véritable justice au sens le plus large du terme. Or, un monde plus juste exige un engagement permanent, une mobilisation contre l’indifférence et, oui, aussi une résistance active contre des lois injustes». Dick Marty

Personnalité politique respectée et à la carrière impressionnante, Dick Marty a été chercheur à l’Institut Max-Planck de droit pénal international et de criminologie, puis successivement, procureur dans le canton du Tessin, Conseiller d’État et Conseiller aux États et député à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Il y a présidé la Commission des droits de l’homme, pour laquelle il a mené différentes enquêtes aux résultats retentissants qui l’ont fait connaître sur la scène internationale. Homme de conviction engagé, il a reçu de nombreux prix et des distinctions en Suisse et à l’étranger, dont un doctorat honoris causa de notre Université.

Détails

Début :
11 novembre
Fin :
15 novembre
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
https://www.unige.ch/public/evenements/semaine-des-droits-humains/semaine-des-droits-humains-2019/