top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

détention ?

5.1. Films autour de la détention administrative

RESF: Un réseau de résistances #5 (2007)

Le 28 février 2007, Sedat Tastan, 19 ans, d’origine kurde vivant à Marseille sans papiers, est placé au centre de rétention administrative (CRA) du Canet. Il entame une grève de la faim. Le jeudi 15 mars, le RESF 13 apprend qu’il doit être expulsé le lendemain alors qu’une première tentative d’expulsion a été mise en échec quelques jours plus tôt. Un rendez-vous est fixé le soir même devant le CRA

film RESF

The visitor (2007)

Professeur d’économie dans une université du Connecticut, Walter Vale, la soixantaine, a perdu son goût pour l’enseignement et mène désormais une vie routinière. Il tente de combler le vide de son existence en apprenant le piano, mais sans grand succès…
Lorsque l’Université l’envoie à Manhattan pour assister à une conférence, Walter constate qu’un jeune couple s’est installé dans l’appartement qu’il possède là-bas : victimes d’une escroquerie immobilière, Tarek, d’origine syrienne, et sa petite amie sénégalaise Zainab n’ont nulle part ailleurs où aller. D’abord un rien réticent, Walter accepte de laisser les deux jeunes gens habiter avec lui.
Touché par sa gentillesse, Tarek, musicien doué, insiste pour lui apprendre à jouer du djembe. Peu à peu, Walter retrouve une certaine joie de vivre et découvre le milieu des clubs de jazz et des passionnés de percussions. Tandis que les deux hommes deviennent amis, les différences d’âge, de culture et de caractère s’estompent.
Mais lorsque Tarek, immigré clandestin, est arrêté par la police dans le métro, puis menacé d’expulsion, Walter n’a d’autre choix que de tout mettre en oeuvre pour venir en aide à son ami…

 The-Visitor

 

La machine à expulser (2011)

Il y a aujourd’hui en France métropolitaine et en outremer 25 centres de rétention administrative (CRA) ; onze d’entre eux sont habilités à enfermer des familles et des enfants. Des dizaines de milliers de personnes y sont enfermées chaque année, en vue d’être expulsées du territoire. Leur seul délit est de ne pas avoir de papiers. Ces lieux de privation de liberté, de plus en plus sécurisés, échappent à notre regard.

machine a expulser

Pour découvrir le webdocumentaire, cliquez ici ou sur l’image ci-dessous.

Reconstruction d’une déportation forcée par des autorités suisses (2011)

Il s’agit d’une reconstruction d’une expulsion de la Suisse. Elle se base sur les témoignages des personnes concernées et sur la documentation de formation policière. Un tel traitement plane sur toute personne séjournant “illégalement” en Suisse et n’étant pas prête à partir de son propre gré. Un passé violent ou criminel de la part des victimes d’expulsion n’est pas exigé.

film reconstruction deportation forcee

Vol spécial (2011)

Tourné durant neuf mois au Centre de détention administrative de Frambois à Genève, le film montre le quotidien du personnel et des détenus de l’un des vingt-huit centres d’expulsion pour étrangers en situation irrégulière de Suisse.

film vol special

Rétention (2012)

Un Centre de rétention en France. Mathilde bataille chaque jour pour défendre les droits d’étrangers qui y sont enfermés. Arrive Yuri, ukrainien sans papiers. Commence alors une course contre la montre pour Mathilde, qui va tenter d’empêcher son expulsion.

Film retention

Le monde est comme ça (2013), suite du film “Vol spécial”

Le monde est comme ça raconte la destinée de cinq des protagonistes du film Vol spécial après leur expulsion de Suisse. Arrachés à leur pays d’accueil et à leurs enfants parce qu’ils étaient sans-papiers, ils se sont retrouvés au Sénégal ou au Kosovo, en Gambie ou au Cameroun, totalement démunis, exclus de leur famille et parfois même torturés à leur arrivée. Ce film entre dans l’intimité de ces hommes brisés et témoigne de la brutalité d’une politique migratoire commune à la Suisse et à l’Europe.

film le monde est comme ca

Contre les murs (2013)

Les lois qui régissent la politique migratoire en France ont du mal à être appliquées. Les centres de rétention administrative (CRA), lieu de privation de liberté, semblent ne pas être une solution à leur application.

Film contre le mur

How long is indefinite? (2013)

This film follows the lives of three people caught in immigration limbo at the hands of the Home Office, detained for almost four years between them. They cannot be removed from the UK, yet they remain detained in prisons with no end in sight at an average cost of £40,150 each, per year.

Le film peut être visionné sur Vimeo en cliquant ici.

EU 013, The last frontier (2013)

Every year, in Italy, thousands of foreign citizens are kept inside the identification and expulsion centers because they lack a regular residency permit. They may be kept there up to a year and a half without being guilty of a crime and without being convicted by a judge. Administrative detention in Europe is the extreme consequence of the operation of the borders inside the Schengen area. For the very first time in Italy, the Home office has authorized the access of a film crew to the Identification and Expulsion Centers. Finally, the wall of silence surrounding these centers and the people kept inside, has opened up, for our short visit, as an exception. But it was soon after closed in its daily indifference.

The last frontier