top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

libre choix ?

1. D’où viennent les réfugiés?

Principaux pays de provenance des demandeurs d’asile

Le Secrétariat d’Etat aux migrations indique qu’en 2016, le principal pays de provenance des requérants d’asile a été l’Érythrée ( 5178 demande d’asile). Dans le classement des principaux pays de provenance des requérants d’asile en 2016, viennent ensuite l’Afghanistan (3229 demandes d’asile), la Syrie (2144), la Somalie (1581), le Sri Lanka (1373) et l’Irak (1312).

Le SEM propose ensuite des interprétations relative aux baisses des demandes d’asile de certaines nationalités.

 En 2016, le nombre d’Érythréens qui sont arrivés au sud de l’Italie a diminué de près de moitié par rapport à l’année précédente ; ce phénomène a influé de manière directe sur le nombre de demandes d’asile enregistrées dans notre pays. 5178 demandes d’asile d’Érythréens ont ainsi été déposées en Suisse en 2016, soit 4788 de moins qu’en 2015.”

La baisse significative des demandes d’asile déposées par les ressortissants d’Afghanistan, de Syrie et d’Irak est étroitement liée à la fermeture de la route des Balkans depuis mars 2016. Près de 90 % des personnes qui ont gagné l’Europe par cette voie en 2015 provenaient de ces pays.

Les principaux pays de provenance des demandeurs d’asile en 2016…

Source: SEM

La grande majorité des personnes provenant des trois premiers pays de provenance se sont vues reconnaître un besoin de protection (statut de réfugié* ou admission provisoire*) par la Suisse. Le taux de reconnaissance de protection  pour ces trois communautés s’est situé, en 2014, à 96% pour les Érythréens, 81% pour les Syriens et 97% pour les Sri-Lankais. Pour en savoir plus sur le calcul du taux de reconnaissance du besoin de protection, cliquez ici.

* voir glossaire