Aller au contenu
 

VE 139 | septembre 2012

Alors que le Parlement remettait une couche à de nouveaux durcissements de la loi sur l’asile, ce numéro souligne à quel point les parlementaires ont agi sans se préoccuper ni de l’efficacité, ni des violations de principes fondamentaux des mesures qu’ils adoptent. Sans compter que le débat s’est déroulé en s’appuyant sur des données statistiques trompeuses. En une de ce numéro, vous trouverez également une analyse originale du professeur de criminologie et de droit pénal André Kuhn sur l’usage de la statistique criminelle appliquée aux étrangers. Des chiffres qui laissent à voir combien les élu-e-s s’appliquent avant tout à jouer sur le registre émotionnel plutôt qu’à prendre des décisions justes et responsables, à la hauteur du mandat qui leur a été confié. 

>  Commander le numéro

[/box]

> Sommaires anciens numéros