Aller au contenu
 

VE 148 | juin 2014

VE148Selon le HCR, la moitié des personnes déplacées dans le monde sont des enfants. En Suisse, 27% des décisions sur l’asile concernent un mineur. Quel est le rôle et la responsabilité de la Suisse à leur égard? Doivent-ils d’abord être considérés comme des réfugiés, des demandeurs d’asile, des déboutés? Ou sont-ils avant tout des enfants? Telles sont quelques unes des questions auxquelles nous avons cherché à répondre dans cette édition de juin, en consacrant un dossier spécial à la problématique des mineur-e-s. Vous trouverez également un décryptage réalisé dans le cadre de notre projet de sensibilisation des médias aux préjugés sur l’asile, une analyse du jeu dangereux joué par la Suisse avec l’Europe, doublant la durée de détention maximale prévue pour les personnes relevant du Règlement Dublin III, et bien d’autres informations.

Au sommaire

SAMIR, PORTRAIT D’UN ENFANT DÉBOUTÉ
La procédure d’asile. l’aide d’urgence, l’attente, l’incertitude… Comment un enfant voit-il cette réalité?

JURISPRUDENCE
Droit des réfugiés: et les enfants dans tout ça?
La Suisse et la Convention relative aux droits de l’enfant

TÉMOIGNAGE
Parti seul de Guinée-Bissau à 15 ans, Paulo s’est retrouvé en Suisse par hasard. Il raconte son périple… et ses rêves.

ANALYSE
Zoom sur les mineurs non-accompagnés.

ASSOCIATION
Reliance tisse des liens entre les enfants, la famille et l’école

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Enfants « sorciers », enfance sacrifiée

DÉTENTION
Berne allonge la durée de détention prévue dans Dublin III, au risque de fâcher l’Europe?

PROCÉDURES
Les Observatoires du droit d’asile et des étrangers dénoncent un régime d’asile à deux vitesses

COMPTOIR DES MÉDIAS
De « héros » à « clandestin », le parcours médiatique des personnes migrantes – Notre décryptage thématique.