top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Tag Archives | privatisation

detention_businessflorissant

Rapport | La détention des migrants dans l’Union européenne: un business florissant

En ligne depuis le 8 novembre 2016

Les années 2000 – à la faveur notamment du contexte provoqué par les attentats du 11 septembre 2001 – ont vu se développer au sein de l’Union européenne un véritable «marché de la sécurité migratoire», fruit de la convergence des intérêts des dirigeants politiques européens qui cherchent à militariser les frontières et de ceux des […]

workingillegally

Standoff Films | Documentaire sur la détention des migrants au Royaume-Uni

En ligne depuis le 18 octobre 2016

L’année dernière, approximativement 30’000 personnes ont été détenues par le UK Home Office, le Ministère de l’intérieur britannique, dans les 13 centres de détention que compte le pays. Ces personnes sont incarcérées pour des raisons relatives à l’immigration, sans inculpation ni procès. Nombre d’entre elles sont des requérants d’asile et/ou des migrants qui n’ont commis […]

Guerres aux frontieres_TNI

Transnational Institute | A qui profite la sécurisation des frontières de l’Union européenne?

En ligne depuis le 25 août 2016 - modifié le 29 août 2016

Certains groupes d’intérêts ont profité de la crise des réfugiés, en particulier des investissements de l’Union européenne dans la «sécurisation» des ses frontières. Ce sont principalement l’industrie militaire et les compagnies de sécurité, qui fournissent l’équipement des douaniers, la technologie de surveillance des frontières ainsi que l’infrastructure informatique pour suivre les mouvements des populations. Le […]

Observatoire des multinationales | Bruxelles et industriels rêvent de «frontières intelligentes» capables de contrôler automatiquement les individus

En ligne depuis le 16 juillet 2016

Ce ne sont plus seulement des murs et des grillages qu’on édifie aux frontières de l’Europe. La Commission européenne et les industriels de la sécurité rêvent de «frontières intelligentes» – les Smart borders: une multitude de fichiers et d’appareils de contrôles automatisés et interconnectés, capables de suivre chaque individu. L’objectif? La lutte anti-terroriste et le […]

Le Temps | L’asile, un marché convoité

En ligne depuis le 14 juin 2016 - modifié le 21 juin 2016

ORS, société privée à but lucratif, est en première ligne pour gérer les futurs centres de procédure et de renvois de la Confédération, notamment en terre romande. Une privatisation de l’asile qui soulève de nombreuses critiques.

Carte_DentetionAdministrativeUK

Close the camps | Détenus et centres de rétention au Royaume-Uni

En ligne depuis le 18 décembre 2015 - modifié le 19 décembre 2015

Compliqué d’être un migrant en situation illégale au Royaume-Uni… Depuis le début des années 1990, le gouvernement britannique sous-traite la gestion des camps à des multinationales privées qui s’enrichissent sur le dos des migrants: Mitie, G4S, Serco, Geogroup, Tascor… Autant d’acteurs privés qui soignent leur image de marque par des slogans à faire rêver: Bringing […]

24 Heures | Le business juteux de l’asile

En ligne depuis le 15 novembre 2015

Selon les chiffres publiés par ORS, 450 employés s’occupent quotidiennement de «plus de 4500 requérants d’asile chaque jour». L’entreprise a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 65 millions de francs grâce à ses activités en Suisse. A quoi s’ajoutent respectivement 24 millions d’euros réalisés en Autriche, et 4 millions d’euros en Allemagne.