top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Définition du réfugié | Aveux officiels pour le 50ème anniversaire du HCR: La Suisse est trop restrictive

En ligne depuis le 1 décembre 2000 et publié dans - modifié le 18 juin 2017

Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) s’apprête à célébrer son 50ème anniversaire, le 14 décembre 2000, et c’est le moment que choisit la Suisse pour se demander s’il ne serait pas temps de commencer à respecter la Convention de Genève sur les réfugiés. La Suisse exige en effet toujours que la persécution soit imputable à l’Etat pour accorder l’asile, alors que la définition du réfugié tirée de la Convention de Genève n’y fait pas allusion. Or la ligne restrictive suivie par notre pays est de plus en plus minoritaire en Europe, et notre pays doit se soucier de son euro-compatibilité. Malgré le bla-bla officiel qui assure toujours que notre pays est particulièrement généreux, l’Office fédéral des réfugiés (ODR) est ainsi acculé à reconnaître que notre pratique est au contraire une des plus restrictives.