top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

CHRONIQUE EUROPE | du 9 janvier au 24 février 2009

En ligne depuis le 24 mars 2009 et publié dans - modifié le 2 juillet 2017

9 janvier
Le HCR exige des Etats européens qu’ils garantissent aux «Boat migrants» ayant traversé la Méditerrannée l’accès à une procédure équitable. Sur les 67 000 personnes connues pour avoir tenté la périlleuse traversée l’an passé, 35 000 sont arrivés en Italie et 2775 à Malte. 75% des personnes arrivées en Italie ont déposé une demande d’asile. Parmi elles, la moitié ont été reconnues comme nécessitant une protection internationale. A Malte, sur 60% de migrants ayant requis cette protection, 75% ont reçu un statut de réfugié ou subsidiaire.

14 janvier
L’Office suédois des migrations ne considère plus que cinq provinces irakiennes comme touchées par le conflit armé. Jusque-là, 15 des 18 provinces du pays étaient qualifiées comme telles, les ressortissants irakiens en Suède se voyant alors reconnaître un besoin de protection.

19 janvier
L’ambassadeur de Russie à Bruxelles affirme que le nombre élevé de réfugiés russes en Belgique est le résultat d’une politique d’asile «super libérale». En 2008, les Russes, pour la plupart Tchétchènes, étaient au premier rang (13%) des 12 252 demandes déposées dans le pays, devant les Irakiens (8%) et les Afghans (7%).

23 janvier
Le Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU dénonce des conditions intolérables de détention de migrants illégaux et demandeurs d’asile à Malte et en Italie. Enfants de moins de 10 ans, personnes vulnérables, malades laissés sans traitement sont détenus dans de moins bonnes conditions que les criminiels a relevé son président.

27 janvier
Après le sauvage assassinat, le 13 janvier à Vienne, d’un réfugié tchétchène de 27 ans, Umar Israïlov, la ministre de l’Intérieur autrichienne a été priée de démissionner. On lui reproche son refus réitéré d’accorder une protection à cet homme, qui se savait menacé. Les services secrets autrichiens étaient au courant d’une liste de quelques 300 exilé-e-s tchétchènes à abattre. Parmi les huit exécutants de la sombre besogne arrêtés après les faits, Artour Kourmakaev a affirmé avoir agi sous les ordres directs de Ramzan Kadirov, le président tchétchène choisi par Moscou. Selon Artour Kourmakaev. Umar Israïlov aurait été exécuté pour avoir refusé de retirer une plainte pour torture déposée contre la Russie à la Cour européenne des droits de l’homme.

17 février
La Cour européenne de justice (CEJ)rejette l’argument des Pays-Bas selon lequel une personne doit prouver être individuellement menacée en cas de retour dans son pays pour prétendre à la protection subsidiaire d’un Etat de l’UE. La CEJ précise ainsi la portée de la directive Qualification établissant les standards minimums pour l’éligibilité au statut de réfugié ou à une protection subsidiaire.

24 février
La Cour européenne des droits de l’homme a unanimement condamné l’Italie pour avoir refoulé un Tunisien vers son pays, connu pour sa pratique de la torture. L’Italie est également coupable d’être passée outre l’effet suspensif d’un recours déposé contre ce renvoi. Le Tunisien purge aujourd’hui une peine de dix ans de prison prononcée par contumace en 2002 sur la base des déclarations d’un co-accusé.