top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

CHRONIQUE SUISSE | du 16 janvier au 4 mars 2009

En ligne depuis le 4 mai 2009 et publié dans - modifié le 18 juillet 2011

16 janvier
Six passeurs sont arrêtés à Bâle. Ils ont permis à plus de 125 Irakiens venant d’Italie, de Grèce et de Malte, de rejoindre l’Allemagne et la Scandinavie via la Suisse. Tarif: plusieurs milliers de francs.

23 janvier
L’OSAR et le HCR invitent la Suisse à réintroduire l’accueil de contingents de réfugié-e-s, qui croupissent dans des camps en attente d’une réinstallation. La Suisse reste prudente et n’envisage pas d’accueillir de contingent avant un à deux ans.

28 janvier
Le DFJP prépare un message visant à réduire la durée de détention en vue du renvo à 18 mois, comme exigé par la Directive retour adoptée le 16 décembre 2008 par l’UE.

29 janvier
Genève devient le neuvième canton à ouvrir des abris PC pour héberger des demandeurs d’asile. Une centaine de personnes frappées d’une non-entrée en matière (NEM) sur leur demande d’asile y seront «logées». Les familles et personnes vulnérables n’y seront pas placées.

29 janvier
Le TAF ordonne la levée de la détention de deux hommes, estimant que leur renvoi -objectif de la privation de liberté- a peu de chance de se réaliser. L’Algérie et le Maroc refusent de reprendre leurs ressortissants expulsés de force. L’ODM avait fait recours contre leur mise en liberté par un tribunal cantonal qui avait suivi le même raisonnement. (Arrêts 2C_643/2008 et 640/2009).

4 février
Sur fond de populisme, sept demandeurs d’asile érythréens déménagent d’une pension du centre de Lugano après un utlimatum du maire Giorgio Giudici (surnommé « Le Tsar »). Ils y séjournaient depuis 2 mois. Le bras-de-fer entre la ville et le canton est consommé,

18 février
La Coordination asile.ge lance une pétition demandant l’assouplissement du régime d’aide d’urgence réservé aux requérants d’asile déboutés et victimes de NEM.

19 février
Le groupe vaudois «non aux expulsions» dénonce les conditions de vie des habitant-e-s du foyer d’aide d’urgence de Vennes auprès des autorités compétentes. Elles demandent la mise en place des programmes d’occupation.

25 février
Allégations de mauvais traitements par la police de Cointrin lors de deux tentatives de renvois forcés. La LSDH saisit la Commission des visiteurs du Grand Conseil genevois. Celle-ci obtient l’accord des autorités pour endosser le rôle d’observateurs neutres lors des renvois.

25 février
Les mesures d’intégration des personnes admises provisoirement sont déficientes. Mais pas déficitaires : 8,5 mio de francs ont été alloués par Berne au canton de Genève pour l’intégration des permis F –rare aspect progressif de la nouvelle loi sur l’asile. Mais Genève n’a distribué que 300 000 francs. La Coordination asile-ge interpelle le Conseil d’Etat.

12 février
Trois députés zurichois exigent une enquête indépendante sur la situation sanitaire dans la zone de transit de l’aéroport de Kloten ainsi que sur les mesures de prévention menées auprès des demandeurs d’asile, en particulier de la tuberculose. En avril, un requérant d’asile somalien est décédé des suites de la maladie, relate Augenauf dans la Wochenzeitung.

26 février
Le TAF stoppe le renvoi de deux Serbes du Kosovo, critiquant l’ODM pour avoir «gravement violé» son obligation de motiver ses décisions.

2 mars
Fahad Khamas, héros du film primé à Locarno La Forteresse, échappe à son expulsion forcée. Après un premier renvoi vers la Suède -qui l’aurait, par ricochet, conduit tout droit sur Bagdad- il s’enfuit et revient frapper à la porte de Fernand Melgar, le réalisateur du film. Sa résistance et la mobilisation de ce dernier, du SAJE et d’Amnesty International, lui offrent un répit, en dépit d’allégations de mauvais traitements en garde à vue. Les politiques se mobilisent. Le TAF suspend son renvoi.

16 janvier
Six passeurs sont arrêtés à Bâle. Ils ont permis à plus de 125 Irakiens venant d’Italie, de Grèce et de Malte, de rejoindre l’Allemagne et la Scandinavie via la Suisse. Tarif: plusieurs milliers de francs.

25.02.2009
Les mesures d’intégration des personnes admises provisoirement sont déficientes. Mais pas déficitaires : 8,5 mio de francs ont été alloués par Berne au canton de Genève pour l’intégration des permis F –rare aspect progressif de la nouvelle loi sur l’asile. Mais Genève n’a distribué que 300 000 francs. La Coordination asile-ge interpelle le Conseil d’Etat.

25.02.2009
Allégations de mauvais traitements par la police de Cointrin lors de deux tentatives de renvois forcés. La LSDH saisit la Commission des visiteurs du Grand Conseil genevois. Celle-ci obtient l’accord des autorités pour endosser le rôle d’observateurs neutres lors des renvois.

26.02.2009
Le TAF stoppe le renvoi de deux Serbes du Kosovo, critiquant l’ODM pour avoir «gravement violé» son obligation de motiver ses décisions.

02.03.2009
Fahad Khamas, héros du film primé à Locarno La Forteresse, échappe à son expulsion forcée. Après un premier renvoi vers la Suède -qui l’aurait, par ricochet, conduit tout droit sur Bagdad- il s’enfuit et revient frapper à la porte de Fernand Melgar, le réalisateur du film. Sa résistance et la mobilisation de ce dernier, du SAJE et d’Amnesty International, lui offrent un répit, en dépit d’allégations de mauvais traitements en garde à vue. Les politiques se mobilisent. Le TAF suspend son renvoi.

04.03.2009
Le Conseil national entérine l’initiative UDC visant à interdire aux personnes sans statut légal –dont les recalé-e-s de l’asile- le droit au mariage. La révision du Code civil a été approuvée par 104 voix contre 68 grâce à l’appui du camp bourgeois et passe au Conseil des Etats.