top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

EN BREF | Vivre Ensemble n°131

En ligne depuis le 5 avril 2011 et publié dans - modifié le 9 juillet 2017

APPEL: La Freiplatzaktion lance un Sos!

Offrant depuis plus de 25 ans une assistance juridique aux requérant-e-s d’asile et aux personnes migrantes, la Freiplatzaktion Zürich se voit aujourd’hui menacée dans son existence. Au cours des trois dernières années, ce bureau de consultation juridique a pu offrir plus de 3500 consultations et a déposé 450 recours contre des décisions en matière d’asile. 60 % des procédures on été gagnées. Malheureusement, la baisse de dons a mené à un déficit de 35’000.- francs dans le décompte annuel de 2010. Sans renversement immédiat de cette tendance, ce BCJ sera contraint à fermer ses portes en printemps 2011. C’est pourtant maintenant, dans le contexte de durcissement de la politique migratoire en Suisse, qu’il est essentiel de garantir un soutien juridique aux requérant-e-s d’asile et aux personnes migrantes. Ne livrons pas ces personnes en précarité aux rouages de l’administration suisse!

Sophie Hodel

Soutien: PC 80-38582-1


Caritas Genève: L’Etat se joue-t-il des conflits d’intérêts?

Caritas Genève perd son mandat d’aide sociale aux réfugiés. Soit 12 postes, 7 millions de francs. Ce service auprès des réfugiés statutaires et des personnes admises provisoirement avec qualité de réfugié sera transféré à l’Hospice général en juin 2011. Selon Vito Angelillo, de la Direction générale de l’action sociale, la décision a été prise dans un souci d’efficacité et “en concertation avec les services concernés”, selon la lettre reçue le 15 décembre par la coordination asile.ge. Celle-ci a été informée de la nouvelle configuration preque en même temps que Caritas. Question concertation, on parlera donc de fait accompli. La manière pourrait inquiéter les associations en prestation avec l’Etat de Genève. “La décision aurait été strictement similaire s’il s’agissait du Centre social protestant”, dixit au Courrier M. Angelillo, maître d’œuvre de l’opération. Il s’y défendait d’un quelconque conflit d’intérêt: directeur de Caritas de 2002 à 2007, il n’en est pas parti en très bons termes… Curieux que sa hiérarchie, jusqu’au Conseiller d’Etat François Longchamp, s’en accommode. Il faut dire qu’un argument sonnant et trébuchant a dû peser dans la balance: aujourd’hui dans les chiffres noirs, le mandat était déficitaire il y a 2 ans lorsque Caritas a accepté de l’assumer seul. Quant à savoir si les réfugiés y trouveront leur compte, la précipitation avec laquelle l’affaire a été entendue laisse craindre un transfert de charges bien chaotique. Caritas a recouru contre la décision. Affaire à suivre.

Sophie Malka

http://caritasge.web1.bestsite.ch/p107001577.html


PROCEDURE: Une bataille gagnée seule!

Anna est arrivée le 26 septembre 2010 en Suisse. Un passeur l’a accompagnée au cœur de Genève puis a disparu. Elle s’est immédiatement rendue à Vallorbe pour y déposer une demande d’asile. La réponse est arrivée rapidement. Une «non entrée en matière»: Anna vient du Burkina Faso, un «pays sûr». Pour cette raison, personne ne semble prêt à rédiger un recours auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF) contre la décision. Anna décide de recourir seule.

Elle explique au TAF que son mari est décédé récemment et que son beau-père, chef coutumier, a tenté de la marier de force au petit frère de son mari, de lui jeter des sorts et de l’empoisonner. On l’a séparée de ses enfants qui vivent désormais chez sa belle-mère. Il ne lui restait plus qu’à se déguiser pour fuir le pays.

Le TAF lui répond que son recours est admis, que la décision de l’ODM est annulée et que le dossier retourne à l’ODM qui doit prendre une nouvelle décision.

Anna n’a pas gagné «la guerre», mais une belle bataille!

Anne-Mad Reinmann


COURS PUBLIC: Exil, création philosophique et politique

«En quel sens serions-nous toutes et tous des exilé-e-s dans le monde contemporain?»

Dans le cadre du programme Exil, création philosophique et politique, un cours-séminaire gratuit et ouvert à tout public sera donné en 2011 par la prof. Marie-Claire Calloz-Tschopp autour de la problématique: Repenser l’exil. ll s’agira notamment de penser largement le concept d’exil, au-delà de sa seule définition géographique.

Les ateliers-conférences sont prévus les jeudi 17 février, 10 mars, 31 mars, 14 avril, 5 mai, 19 mai de 18h à 20h30, ainsi que le samedi 19 mars de 13h à 18h à l’Université ouvrière de Genève (UOG).

Sophie Malka

Inscriptions: j.seligmann@bluewin.ch / Inscription confirmée par courriel

, , ,