top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

CHRONIQUE SUISSE | Du 2 février au 11 mars 2011

En ligne depuis le 24 avril 2011 et publié dans - modifié le 13 décembre 2011

2 février
Vaud. L’abri de protection civile de Coteau-Fleuri ouvre ses portes à une cinquantaine de requérants d’asile. L’abri sera fermé pendant la journée, mais une structure de jour est mise à disposition.

5 février
La commission des institutions politiques du Conseil National donne suite à l’initiative de Philipp Müller (PLR) qui vise à limiter le droit au regroupement familial pour des réfugiés statutaires. Aujourd’hui 50 % des réfugiés entrent en Suisse par ce biais. L’initiative veut limiter ce droit à ceux qui disposent d’un logement adéquat et qui sont indépendants de l’aide sociale.

12 février
« Pour un contrôle pragmatique de l’immigration en adéquation avec les besoins de la Suisse ». Ce nouveau slogan du PLR inquiète à l’intérieur du parti: les rangs humanistes s’élèvent contre la dérive populiste.

14 février
La Suisse et le Nigéria signent un « partenariat migratoire » d’un nouveau genre. Après une difficile phase de négociations, interrompue par le décès d’un Nigérian à Kloten lors d’un renvoi forcé, le mémorandum propose une « approche positive » de la migration. Les Nigérians devraient être encouragés à rester dans leur pays par des projets de développement. Et découragés de tenter la périlleuse et coûteuse route vers la Suisse, d’où, une fois arrivés, ils seront renvoyés, explique l’ODM.

21 février
Alard du Bois-Reymond, directeur de l’ODM, a des ambitions concernant l’accélération des procédures d’asile: il veut les réduire à un an, contre une durée moyenne de 1000 jours. Des procédures trop longues, ça coûte non seulement trop cher, argumente-t- il, mais ça permet aussi aux requérants d’asile de tisser des liens avec la population locale, ce qui rend par la suite les renvois plus désagréables et impopulaires.

22 février
Alors que la crainte d’une hausse des demandes d’asile suite aux «révolutions arabes» n’est encore qu’un fantasme, Alard du Bois-Reymond l’affirme : la Suisse n’est pas prête à recevoir des migrants «économiques ». Les personnes qui n’obtiennent pas l’asile en Suisse et les cas Dublin seront rapidement renvoyés.

24 février
A la table ronde des Ministres de l’Intérieur de l’UE, Simonetta Sommaruga exprime la solidarité de la Suisse avec l’Italie, dont les capacités d’accueil peinent à absorber l’arrivée de réfugiés ayant traversé la Méditerranée. Maintenir des bonnes relations avec l’Italie est clairement dans l’intérêt de la Suisse, estime la NZZ. L’Italie constitue le principal partenaire de la Suisse pour ce qui concerne les renvois Dublin.

24 février
Réunion de crise sur l’afflux possible de migrants suite aux révoltes nord-africaines. En discussion: le renforcement des frontières à Genève et au Tessin et la possibilité d’élargir la capacité d’accueil helvétique. Les tensions entre cantons et Confédération se font jour. Karin Keller-Suter, présidente de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police ne voit pas pourquoi les cantons devraient élargir leurs structures. Elle estime que le tri entre « vrais réfugiés » et migrants économiques devrait se faire à Lampedusa. Et estime que les cas Dublin ne doivent pas tomber à la charge des cantons.

1er mars
Un jeune marocain de 23 ans, détenu en vue du renvoi pour séjour illégal en Suisse, s’est suicidé dans la prison de l’aéroport de Zürich. Selon les autorités cantonales, aucun signe précurseur ne permettait de prévoir son intention, «sinon, sa ceinture lui aurait été retirée ».

4 mars
Jusqu’à 190 personnes à gérer par assistant social, c’est trop! A Genève, le personnel de l’Hospice général et les syndicats manifestent. La direction de l’Hospice prévoit 50 requérants d’asile par assistant. Mais ce chiffre n’inclut pas les personnes frappées d’une décision de non-entrée en matière (NEM), qui résident dans les mêmes bâtiments que les autres demandeurs d’asile et sollicitent tout autant les assistants sociaux qui travaillent sur place.

7 mars
La Suisse ligote de la tête aux pieds les requérants expulsés sur les vols spéciaux. Elle contrevient ainsi à de nouvelles directives européennes, entrées en vigueur début 2011, relève la RTS. Elle n’a pas encore nommé d’observateurs indépendants également exigés. Depuis la mort d’un Nigérian en 2010, l’ODM engage des médecins sur les vols. La FMH s’étant montré eréservée, c’est SOS médecins qui assure la prestation, moyennant paiement de 1200 frs par jour. Les médecins ne sont pas formés pour ce type d’interventions.

9 mars
En perspective d’une séance spéciale du Parlement fédéral prévue le 16 mars et face au débat lié au «Printemps arabe » et aux déclarations politiques de repli entendues à l’encontre des potentiels réfugiés susceptibles de venir en Suisse, Solidarités sans frontière, Art & Politique, les Juristes démocrates de Suisse et Solifonds lancent un appel à la solidarité et au soutien des populations, ainsi qu’à une politique d’asile respectueuse des droits humains. 9500 signatures ont été récoltées.

11 mars
12 millions de francs sont débloqués par le Conseil fédéral pour aider les populations locales, notamment aux frontières tunisiennes et égyptiennes avec la Libye.