top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

CHRONIQUE EUROPE | du 5 avril au 12 mai 2011

En ligne depuis le 20 août 2011 et publié dans - modifié le 13 décembre 2011

5 avril
L’Italie et la Tunisie concluent un accord concernant la migration clandestine depuis la Tunisie. En échange de permis temporaires octroyés aux Tunisiens arrivés avant la conclusion de l’accord, la Tunisie accepte le refoulement de ses ressortissants arrivés par la suite et promet de mieux garder ses frontières.

11 avril
Le 11 avril, les Ministres de la Justice et des Affaires intérieures de l’UE se réunissent à Bruxelles pour traiter des évènements en Afrique du Nord. L’Italie et Malte se sentent délaissés par les autres états européens, seuls à se débrouiller avec des vingtaines de milliers de migrants qui ont rejoint leur pays suite aux bouleversements en Afrique du Nord. L’activation du mécanisme européen de protection temporaire, qui existe depuis 2001, n’a pas lieu. Ce mécanisme, jamais utilisé, permet-trait de partager la charge d’un afflux de réfugiés entre les Etats membres. A la place, seule conces-sion, quelques Etats se sont portés volontaires pour accueillir un total d’environ 1000 « vrais » réfugiés, s’agissant surtout d’Erythréens et de Somaliens fuyant la guerre en Libye et dont un retour dans le pays d’origine est impossible dans un avenir proche.

17 avril
Pour barrer l’entrée en France d’un « train de solidarité » transportant Tunisiens et militants soli-daires italiens et français, la France suspend temporairement les trains entre Vintimille et Menton. Les militants réclament un traitement digne et le respect des accords de libre-circulation.

26 avril
La réconciliation franco-italienne se fait sur le dos des accords de Schengen. Sarkozy et Berlusconi, réunis à Rome, font une demande commune de révision des accords de libre circulation adressée à la Commission européenne.

9 mai
Les centaines de milliers de migrants d’origine africaine qui vivent et travaillent en Libye sont parmi les premières victimes des conflits. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a enregistré, depuis février 2011, 57’000 ressortissants d’Afrique de l’Ouest fuyant lesviolences et la destruction de leurs moyens de subsistance en Libye.

10 mai
Selon The Guardian, l’OTAN et des effectifs militaires européens non identifiés seraient responsables de la mort de 61 réfugiés dont le navire partait à la dérive sur la Méditerranée. L’accusation est grave : selon le journal anglais, des porte-avions européens auraient repéré le navire, mais refusé de venir à son secours.

12 mai
A Bruxelles, les ministres de l’Intérieur de l’Union Européenne discutent d’une possible réintroduction de fermeture temporaire des frontières nationales. Il faudra attendre le sommet des chefs d’Etat et de gouvernements de l’UE du 24 juin 2011 pour avoir de vraies réponses.