top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Pays sûrs | La France retire le Kosovo et l’Albanie de sa liste

En ligne depuis le 26 mars 2012 - modifié le 27 mars 2012

« Pays d’origine sûrs » : Forum réfugiés, France terre d’asile et d’autres associations obtiennent du Conseil d’État le retrait de l’Albanie et du Kosovo de la liste

Communiqué de Forum réfugiés du 26 mars 2012

Le 18 mars 2011, le conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) avait inscrit sur la liste des pays d’origine sûrs( 1) l’Albanie et le Kosovo (2).

Forum réfugiés et France terre d’asile avaient dès lors saisi le Conseil d’État. Celui-ci vient d’annuler, dans une décision communiquée ce jour et dont Forum réfugiés et France terre d’asile se félicitent, la décision de l’OFPRA.

Nos associations rappellent que la prise en compte des situations des pays examinés doit être indépendante de toute considération diplomatique ou visant au contrôle des flux des demandeurs d’asile. Chaque année, la France accorde sa protection à un nombre significatif de réfugiés kosovars et albanais( 3), reconnaissant ainsi l’existence de persécutions et/ou de menaces graves dans ces deux pays.

Les conséquences pour les demandeurs d’asile de l’inscription d’un pays d’origine sur cette liste sont lourdes : placement quasi systématique en procédure prioritaire, non admission au séjour, non accès au dispositif national d’accueil, instruction de la demande d’asile par l’OFPRA en 15 jours, recours à la Cour nationale du droit d’asile non suspensif d’une reconduite à la frontière.

Le mécanisme d’une inscription ou d’un retrait de la liste doit par conséquent offrir toutes les garanties de méthode nécessaires.

1 Le conseil d’administration de l’OFPRA est compétent pour adopter « au vu de [la] situation effective » y prévalant, la liste des pays d’origine sûr, qui pour être considérés comme tels doivent « veiller au respect des principes de la liberté, de la démocratie et de l’État de droit, ainsi que des droits de l’homme et des libertés fondamentales » (article L.741-4, 2° CESEDA et Décision n°2003-485 DC du 4 décembre 2003, §32).
2 Cette liste comprend, après la dernière décision du Conseil d’État, les pays suivants : Arménie, Bangladesh, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Cap-Vert, Croatie, Ghana, Ile Maurice, Inde, Mali (pour les personnes de sexe masculin), Macédoine, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Sénégal, Serbie, Tanzanie, Ukraine.
3 Chiffres 2010 : pour le Kosovo 785 personnes protégées, pour l’Albanie 56 personnes protégées.

,