top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films-Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

ODM

Communiqué

ODM

Communiqué

Phase de test pour la procédure accélérée à Zurich

En ligne depuis le 13 juin 2013 - modifié le 27 mars 2016

Conférence de presse commune du Conseil municipal de la ville de Zurich et de l’Office fédéral des migrations, à propos de la phase de test pour la procédure accélérée à Zurich.

Zurich, 13.06.2013 – La phase de test visant à établir des procédures plus rapides et équitables dans le domaine de l’asile sera lancée comme prévu au début de l’année prochaine. Les requérants seront hébergés dans un centre pour requérants d’asile existant, à savoir sur le site Juch-Areal; ainsi en a été convenu entre l’Office fédéral des migrations (ODM) et la ville de Zurich. Un centre de procédure de la Confédération sera installé à la Förrlibuckstrasse à Zurich. Contrairement à ce qui avait été annoncé en février 2013, le centre de procédure fédéral situé sur le site Duttweiler-Areal ne sera mis en exploitation qu’ultérieurement.

Pour lire le communiqué, cliquez ici.

L’ODM et la ville de Zurich, représentée par l’association “Asylorganisation Zurich” (AOZ), ont convenu de réaliser à Zurich, au début de l’année prochaine, la phase de test prévue pour la procédure d’asile accélérée. Le site Juch-Areal à Zurich-Altstetten abrite aujourd’hui un centre municipal pour requérants d’asile. L’AOZ gérera ce centre qui pourra accueillir jusqu’à 300 requérants. L’ODM installera un centre de procédure doté de locaux administratifs à la Förrlibuckstrasse, soit à proximité immédiate du site Duttweiler-Areal. Ces locaux seront mis à la disposition de l’ensemble des personnes qui interviennent lors de la procédure et lors de l’exécution : spécialistes de l’ODM, représentants légaux et conseillers des requérants, conseillers en vue du retour, interprètes et collaborateurs de l’office cantonal des migrations pour les tâches relevant du domaine de l’exécution.

Les travaux relatifs à l’installation du centre fédéral sur le site Duttweiler-Areal seront poursuivis. Actuellement, la ville de Zurich et l’ODM se penchent sur l’étude de faisabilité. L’avant-projet amorcé en février a montré que l’objectif d’ouvrir le centre début 2014 était irréaliste. Dès lors que la phase de test se déroulera sur un autre site, il n’y a plus urgence à poursuivre les travaux entrepris sur le site Duttweiler-Areal. Ainsi, la ville de Zurich et l’ODM continueront à faire avancer ce vaste projet de construction avec tout le soin et la diligence nécessaires et le centre, qui fera office de centre de procédure fédéral ordinaire, sera mis exploitation ultérieurement.

La phase de test permettra à l’ODM de contrôler les nouvelles procédures en tenant compte d’aspects tant qualitatifs que quantitatifs. Elle sera évaluée en externe. En outre, un groupe de suivi externe, comprenant des experts des cantons et d’organisations, sera chargé d’analyser les résultats de la phase de test et d’émettre des recommandations quant à la suite du projet. L’ODM a au cœur de ses préoccupations d’améliorer sans cesse les processus et ce, lors de la phase de test déjà, afin de créer une base optimale pour la restructuration dans le domaine de l’asile.

En contribuant à ce projet, la ville témoigne de sa disposition à assumer la part de responsabilité qu’elle porte conjointement avec la Confédération, les cantons, les villes et les communes dans le domaine de l’asile. La réalisation de la phase de test présente également des avantages pour la ville et sa population. En effet, les 300 places seront imputées sur le contingent de la ville.

 

,