top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

UJFP | La ville la plus libérale d’Israël crée des écoles maternelles séparées racialement

En ligne depuis le 16 octobre 2013

Quand les enfants de Tel Aviv sud retourneront à l’école mardi, ils seront dirigés vers des centres différents selon leur race. Les enfants des demandeurs d’asile d’Afrique sub-saharienne iront dans leurs écoles maternelles, et les autres enfants iront dans les leurs.

Article publié sur le site de l’Union juive française pour la paix, le 3 septembre 2013. Cliquez ici pour lire l’article complet.

African refugees next to the Egyptian-Israeli border Photo: Hillel Assaf

African refugees next to the Egyptian-Israeli border
Photo: Hillel Assaf

Depuis cette année, la municipalité de la ville la plus libérale d’Israël a décidé que de séparer les enfants de trois à six ans, bien qu’égaux, était la voie à suivre en 2013.

Selon un article publié par Ynet (en hébreu), la ville a construit de nouvelles écoles maternelles pour les enfants noirs après que des résidents israéliens juifs du centre-ville ont menacé de garder leurs enfants à la maison plutôt que de les laisser apprendre à compter, à peindre avec les doigts et à jouer à la balançoire aux côtés de leurs camarades venant d’Érythrée et du Soudan.