top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Courrier des Balkans | Bulgarie: nouvel afflux massif de réfugiés syriens

En ligne depuis le 13 novembre 2013 - modifié le 22 janvier 2014

Les réfugiés en provenance de Syrie sont de plus en plus nombreux à traverser la frontière entre la Turquie et la Bulgarie. Les autorités estiment à plus de 10 000 le nombre de demandeurs d’asile qui devraient traverser le pays dans les prochains mois, alors que les centres d’accueil ne suffisent plus à la tâche.

Article publié dans le Courrier des Balkans, le 9 octobre 2013. Cliquez ici pour lire l’article complet.

Depuis le début de l’année 2013, 6 400 migrants sont entrés en Bulgarie, et le pays devrait accueillir 11 000 réfugiés d’ici la fin de l’année 2014.Tous les camps accueillent des gens, bien au-delà de leurs capacités. Les immigrants n’ont pas l’intention de rester dans ce pays et 1200 d’entre eux ont tenté de franchir illégalement la frontière entre la Bulgarie et la Serbie après avoir vainement attendu un statut de réfugié.

Les trois centres d’accueil sont déjà surchargés et avec la venue de l’hiver, il faudra plus de moyens pour nourrir et abriter cette population.« Cela va être difficile pour ces personnes de trouver un travail et un logement dès qu’ils auront obtenu le statut de réfugié. Ce qui veut dire que la ville de Sofia devra les aider pendant l’hiver. Il faudra ouvrir d’autres centres d’accueil et leur offrir des repas. »

Voir aussi l’article “Bulgaria, A nightmare for all“, publié dans The Economist, le 30 novembre 2013.