top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Communiqué de presse de l’OSAR | Action humanitaire révoquée prématurément

En ligne depuis le 2 décembre 2013 - modifié le 31 juillet 2014

Les facilités d’entrée pour les réfugiés syriens sont levées

L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR a appris avec beaucoup de regret la levée de la mesure visant la protection des réfugiés syriens, adoptée avec succès par les autorités en septembre 2013. Une participation civile accrue aurait permis à la Suisse de sauver plus de vies encore par le biais de cette action humanitaire lancée par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. L’OSAR exige que les allégements en matière de visa restent possibles au moins dans les cas de rigueur.

Communiqué de presse de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), du 29 octobre 2013. Cliquez ici pour lire le communiqué de presse sur le site de l’OSAR.

L’adoption d’une directive adressée aux représentations suisses d’Amman, Beyrouth, Ankara, Istanbul et du Caire le 4 septembre 2013 permettait l’entrée facilitée des réfugiés syriens ayant de la famille résidant en Suisse. Cette mesure généreuse reposait sur l’élargissement de la définition de famille, qui incluait alors les frères et sœurs majeurs de l’ayant droit ainsi que leur famille nucléaire, et sur le renoncement à l’examen de la situation financière des personnes concernées. Environ 2’000 Syriens vivant en Suisse remplissaient les conditions requises, leur permettant d’amener leurs proches sur le chemin de la sécurité.

Le nombre de demandes de visa déposées a vraisemblablement surpris les autorités qui ont été amenées à tirer le frein d’alarme. Cela est extrêmement regrettable, d’autant que des millions de réfugiés, parmi lesquels la moitié sont des enfants, dépendent urgemment d’une aide. L’OSAR est convaincue qu’une participation de la population civile aurait, en temps voulu, permis le maintien de cette action humanitaire exemplaire et par conséquent contribué à sauver un nombre considérable de vies humaines.

De nombreux réfugiés syriens qui se sont rendus auprès d’une représentation pensant de bonne foi y obtenir une autorisation d’entrée, se retrouvent aujourd’hui dans une impasse. La poursuite de leur périple est sans issue alors qu’un retour est tout aussi impossible. Du fait de la levée prématurée des facilités d’entrée, la Suisse porte une responsabilité à tout le moins morale de venir en aide aux réfugiés syriens échoués. L’OSAR exige que les mesures d’allégement en matière de visa soient maintenues pour les cas de rigueur.

Pour plus d’informations :
Beat Meiner, Secrétaire général, OSAR, 079 239 27 19, beat.meiner@fluechtlingshilfe.ch
Stefan Frey, Porte-parole, OSAR, 079 509 47 89, stefan_frey@bluewin.ch

Voir aussi l’article “ODM | Facilités d’entrée pour les parents de ressortissants syriens qui séjournent en Suisse“, publié sur notre site, le 5 septembre 2013.

,