top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Courrier des Balkans | Migration en Grèce: de Charybde en Scylla

En ligne depuis le 5 juin 2014

Réfugié en Grèce, Mamadou Bah était confronté au double danger d’Aube dorée et de la police. Il a fui, et la Belgique lui a accordé l’asile. Une situation inédite et embarrassante pour le Grèce qui préside le Conseil de l’UE.

Article publié sur Le Courrier des Balkans, le 5 juin 2014. Cliquez ici pour lire l’article complet sur le site du Courrier.

Le cas de Mamadou Bah est unique : c’est la première fois qu’une personne reconnue comme réfugié politique dans un pays membre de l’UE reçoit l’asile politique dans un autre pays membre de l’UE pour des faits commis à son encontre dans le premier pays, incapable de le protéger.

Lisez aussi l’appel de soutien à Mamadouh Bah publié sur le site www.resistances.be:

Nous réclamons le droit d’asile pour Mamadou Bah!

Réfugié politique, militant antiraciste et antifasciste en Grèce, pourchassé et à deux reprises tabassé à mort par des néonazis de l’Aube dorée, il a dû s’exiler une nouvelle fois. Arrivé en Belgique, Mamadou Bah demande le droit d’asile. Il est soutenu par des dizaines de personnalités du monde académique, syndical, politique, artistique et médiatique. Ainsi que par RésistanceS.be. Voici, le texte de l’Appel de soutien publié ce 5 février 2014 dans les colonnes du quotidien LE SOIR.