top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

International Refugee Rights Initiative | Sud Soudan: Les réfugiés cherchent refuge en Ouganda

En ligne depuis le 13 juillet 2014 - modifié le 12 février 2015

“We could not wait for our dead bodies to be found first”

Rapport publié par l’association International Refugee Rights Initiative en avril 2014. Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour télécharger le rapport complet (en anglais).

sud soudan

Résumé:

Près d’un quart de million de Sud-Soudanais ont fui vers les pays voisins, l’Ouganda étant la destination principale avec environ 87’000 réfugiés.

Le rapport de l’International Refugee Rights Initiative, “Conflict in South Sudan: Refugees seek protection in Uganda and a way home” explore la situation de ces réfugiés récemment arrivés et les implications à long terme pour la paix et la sécurité dans le Sud-Soudan.

Le rapport s’appuie sur des entretiens avec des responsables ougandais et des réfugiés pour comprendre les causes du déplacement. Les personnes interrogées ont insisté sur le fait que la crise actuelle est le résultat d’un échec majeur du gouvernement au pouvoir dans le pays: “Ce conflit est politique. Il s’agit d’une avidité pour le pouvoir”. Ils ont également souligné comment les raisons “ethniques” sont instrumentalisées et manipulées par ceux en position de pouvoir afin de créer des “côtés rivaux”: “Ce conflit n’est pas ethnique. Le problème est le leadership et la démocratie”.

Ces réfugiés, dont la plupart avaient été déplacés pendant la guerre précédente au Soudan, se retrouvent de nouveau dans des camps, en exil et dans des conditions précaires. Ils ont peur pour leur propre sécurité et manquent de soins de santé adéquats. “Nous avons dû chercher un lieu sûr le plus rapidement possible et l’Ouganda a été le lieu choisi parce que nous avions été ici avant”, a déclaré une femme réfugiée. Le fait que beaucoup ne sont pas étrangers au déplacement renforce la tragédie, la création d’un terrible sentiment de déjà-vu pour ceux qui étaient rentrés au Sud-Soudan avec plein d’optimisme, avant et après l’indépendance.