top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

AIDA | Demandeurs d’asile en Hongrie

En ligne depuis le 26 septembre 2014 - modifié le 2 octobre 2014

Les demandeurs d’asile en Hongrie sont fréquemment détenus sans qu’il y ait un contrôle juridictionnel effectif, affirme le Hungarian Helsinki Committee

Billet publié sur le site de l’Asylum information database (AIDA), le 30 mai 2014. Cliquez ici pour lire le billet sur le site de l’AIDA.

Hungarian-Helsinki-Committee_partner

En Hongrie, les demandeurs d’asile qui déposent une demande de protection internationale pour la première fois sont souvent détenus, comme le souligne une note informative publiée le 29 mai 2014 par le Hungarian Helsinki Committee (HHC). Le HHC a constaté qu’au début du mois d’avril 2014 plus de 40% des hommes adultes qui demandaient l’asile pour la première fois ont été arrêtés et placés en détention, pour une durée maximale de six mois.

S‘il existe des alternatives à la détention des requérants d’asile, elles ne sont appliquées que sur une base exceptionnelle. Les décisions ordonnant la mise en détention et le maintien de celle-ci n’incluent pas une analyse individuelle de la légalité et de la proportionnalité de la détention, et ne tiennent pas compte de circonstances particulières comme la vulnérabilité de la personne concernée.

Le HHC souligne que des mineurs non accompagnés sont détenus pendant de longues périodes avec des adultes -malgré le fait que cela soit interdit par la loi hongroise-, en raison de procédures de détermination de l’âge appropriées. Le rapport note aussi que les centres de détention sont mal équipés pour accueillir les personnes vulnérables.

La note informative analyse également la situation des demandeurs d’asile qui dépendent du règlement Dublin III. Les demandeurs d’asile renvoyés en Hongrie dans le cadre d’une procédure Dublin et dont la demande d’asile avait été rejetée en première instance en Hongrie n’ont pas d’accès effectif à une procédure de recours.

Des informations détaillées et actualisées sur le système d’asile hongrois sont disponibles dans le Rapport national AIDA sur la Hongrie.

(traduit de l’anglais par Cristina Del Biaggio)

Derniers billets publiés sur notre site concernant la Hongrie:

Derniers billets publiés sur notre site concernant la problématique de la détention administrative:

 

 

 

,