top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Chronique Suisse | Du 11 septembre au 27 octobre

En ligne depuis le 16 février 2015 et publié dans - modifié le 2 août 2017

11 septembre

Le Parlement fédéral approuve la prolongation jusqu’à 2019 des mesures urgentes dans le domaine de l’asile en vigueur depuis septembre 2012 et approuvées par le peuple le 9 juin 2013. Pour rappel, ces mesures suppriment la désertion comme motif d’asile et la possibilité de déposer une demande d’asile aux ambassades. Elles prévoient la création de «centres spéciaux» pour «récalcitrants» et permettent au gouvernement de tester de nouvelles procédures accélérées et de réquisitionner des infrastructures militaires pour l’hébergement des demandeurs d’asile (voir article sur “Restructuration de l’asile: la charrue avant les bœufs“).

3 octobre

Robert, réfugié présumé congolais, est renvoyé vers l’Italie. A son arrivée en Suisse, il avait présenté un passeport indiquant l’âge de 37 ans, mais a affirmé dès le dépôt de sa demande d’asile que le document était faux et qu’il n’avait que 17 ans. L’ODM ne l’a jamais crû, persistant à le considérer comme un homme de quasi 40 ans. Au contraire de l’EVAM, des médecins du CHUV et des œuvres d’entraide qui l’ont rapidement traité comme un adolescent. Reconnu comme mineur, sa demande aurait dû être examinée en Suisse selon le Règlement Dublin. Mais le TAF a suivi l’ODM, rejeté le recours de Robert et l’a placé en détention en vue du renvoi.

3 novembre

Une trentaine de mineurs non-accompagnés rendent publique à Berne une Charte élaborée dans le cadre du projet “Speak out!” du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (SAJV). La Charte des MNA détaille les difficultés rencontrées par ces jeunes et leurs revendications. Les points centraux sont les conditions de vie dans les foyers, le manque d’endroits tranquilles pour étudier, l’accompagnement social jugé insatisfaisant. La démarche a également été appuyée par l’OSAR et le Service social international. En 2013, 346 MNA ont demandé l’asile en Suisse (ODM 2014). Les conditions d’accueil varient selon les cantons (voir Vivre Ensemble, n°148). Pour la Charte, cliquez ici.

8 novembre

L’ODM suspend le traitement des demandes d’asile et les renvois forcés vers la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria, les trois pays les plus touchés par le virus Ebola. Sur demande des personnes concernées, les délais de départ prévus sont prolongés.

16 novembre

La Feuille fédérale fait état d’une nouvelle initiative visant à… l’expulsion des criminels de sexe masculin. Le texte parodie l’initiative UDC sur les criminels étrangers. Il en reprend quasi mot pour mot le contenu, en substituant le mot «étranger/étrangère» par «personne de sexe masculin». Le comité d’initiative vise à souligner les faiblesses du système actuel de démocratie directe. Et en profite pour s’attaquer à l’absurdité des arguments de l’UDC: selon les statistiques, la nationalité n’est pas un critère pertinent pour expliquer la criminalité. En revanche, le sexe est le premier facteur explicatif: plus de 85% des délits sont commis par des hommes…

27 octobre

Les demandes d’asile de ressortissants érythréens sont en tête de liste? Le président du PLR veut que la Confédération réexamine la situation de l’Erythrée. Simp(list)e équation pour faire baisser les demandes d’asile… Dans cette logique, Monsieur Müller pourrait, pour une efficacité accrue, proposer de même pour le deuxième pays d’origine des demandeurs d’asile en Suisse, et déclarer la Syrie comme pays sûr.

, , , , ,