top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Tribune de Genève | Les requérants d’asile et nous: un imaginaire rempli de préjugés à changer

En ligne depuis le 17 mars 2015

Ils ont fui la guerre, la torture, la misère. Venus du Nigeria, de Sierra Leone ou de Syrie, ils n’ont pas hésité à quitter leurs familles pour sauver leur vie. Certains sont morts en chemin. En gagnant Genève, ces jeunes hommes – en majorité – pensaient avoir trouvé une terre d’asile. A tort pour nombre d’entre eux qui ne supportent pas leurs nouvelles conditions de vie. La Tribune l’a récemment constaté en rencontrant des requérants d’asile au centre d’hébergement verniolan des Tattes.

Article de Laurence Bézaguet, paru dans La Tribune de Genève, le 24 février 2015. Cliquez ici pour lire l’article complet sur le site de La Tribune.

Foyer des Tattes. Photo: Alberto Campi, 2015.

Foyer des Tattes. Photo: Alberto Campi, 2015.

Combien de temps tiendriez-vous dans de telles conditions? L’Etat devrait organiser des journées portes ouvertes pour que chacun ait une idée objective de la situation des requérants d’asile. Notre imaginaire, rempli de préjugés, en prendrait certainement un coup.

 

 

, , ,