top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

HCR | Témoignage de Syriens arrivés à Samos

En ligne depuis le 30 mars 2015

La plupart des gens savent que l’île de Samos est une retraite de vacances idyllique en Grèce. Mais pour Ali, l’île est devenue une prison, comme le montre la vidéo témoignage du HCR.

Un père de trois enfants, il s’est échappé de Syrie avec deux de ses enfants, fuyant les bombes qui ont dévasté sa ville natale de Raqqa.


mSon budget étant serré, il n’avait pas assez d’argent pour payer les frais de passeurs pour toute sa famille, il a été donc forcé de quitter sa femme et sa fille cadette. Le cœur lourd, il a voyagé pendant deux jours avant d’atteindre la Turquie. Là, Ali et ses deux enfants plus âgés sont montés à bord d’un petit canot pneumatique et se sont mis en route pour l’île de Samos. Ils ont passé trois heures traumatisantes en mer avant de finalement atteindre le rivage.
Maintenant, ils sont dans les limbes, incapable de retourner en Syrie et cherchent désespérément asile en Suède, dans l’attente que leur famille soit réunie.
“J’espère que notre avenir sera meilleur”, dit Ali. “Bien qu’il n’y est pas d’endroit plus beau que la Syrie.”

Pour lire l’article sur le site du HCR (en anglais), cliquez ici. Pour voir la vidéo témoignage, cliquez ici.

Derniers billets publiés sur notre site concernant la Syrie et les réfugiés syriens:


,