top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

TdG |  «Il ne faut pas confondre fermeté et acharnement»

En ligne depuis le 30 mars 2015 - modifié le 31 mars 2015

Pierre Maudet suspend le renvoi d’Ayop, ce jeune Tchadien blessé dans l’incendie des Tattes en novembre 2014.

Article paru le 30 mars 2015 sur le site de la Tribune de Genève, cliquez ici pour lire l’article complet sur le site de la TdG.

«J’ai décidé ce matin tôt, à 6h, de surseoir à la décision de renvoi, sur la base des éléments du dossier, notamment de sa situation médicale et de son évolution durant le week-end», a annoncé Pierre Maudet, à la fin d’une conférence de presse sur la détention, prévue de longue date. Cette décision «a pour effet de passer d’une procédure ‘Dublin’ à une procédure nationale». Pourquoi un tel revirement du chef de la Sécurité dans ce dossier? «Il ne faut pas confondre fermeté et acharnement. Ma responsabilité de magistrat, chargé d’exécuter des renvois, est d’apprécier chaque situation (…), indépendamment de tout bruit et de toute récupération politique électoraliste.»

Pour lire le reste de l’article, cliquez ici.

, , , ,