top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Le Collectif No Bunkers cherche des solutions d’hébergement chez les particuliers

En ligne depuis le 13 août 2015 - modifié le 17 août 2015

Nous relayons ici un appel du Comité No Bunkers.

APPEL A LA SOLIDARITÉ DE LA POPULATION GENEVOISE POUR L’ACCUEIL DES MIGRANTS

Le mouvement d’opposition aux abris PCi a gagné sur de nombreux points mais n’a pas arraché une solution immédiate d’hébergement pour le Collectif d’occupation du Grütli. Il était en effet prévu, dès le déménagement vers la salle du Faubourg, que celle-ci devrait être libérée le 15 août. Cette date est aujourd’hui arrivée et si la lutte est loin d’être terminée, l’hébergement au Faubourg va prendre fin.

Certes, l’Etat s’est engagé à mettre à disposition progressivement 350 à 450 places pour loger les migrants hors des bunkers d’ici janvier 2016, mais les migrants en lutte n’ont pas de solution d’hébergement à partir du 15 août. C’est la solidarité qui a permis au collectif de tenir si longtemps, nous en appelons à nouveau à cette solidarité!

Nous demandons donc aux habitant-e-s de Genève qui en ont la possibilité d’accueillir un (ou plusieurs) membre du Collectif pour une durée allant de 1 à 3 mois, c’est-à-dire en attendant que les places promises par l’Etat soient effectives. Nous avons besoin de 40 places d’hébergement et sommes persuadés que votre soutien pourra prendre cette forme, comme cela est déjà arrivé par le passé.

SI VOUS AVEZ LA POSSIBILITE D’HEBERGER UN MIGRANT CHEZ VOUS, VOUS POUVEZ ENVOYER UN COURRIEL A L’ADRESSE SUIVANTE: COLLECTIFNOBUNKERS@GMAIL.COM.

MERCI DE PRECISER VOTRE NOM, PRENOM ET UN NUMERO DE TELEPHONE, AINSI QUE LE NOMBRE DE PERSONNES QUE VOUS POUVEZ ACCUEILLIR ET LA DUREE D’HEBERGEMENT.

Si vous avez des questions concernant votre éventuel engagement dans cette démarche, vous pouvez contacter le collectif par e-mail.

À toutes celles et ceux qui ont soutenu, soutiennent et soutiendront ce combat, nous voulons encore une fois exprimer notre profonde gratitude et nos salutations solidaires.

Le Collectif d’occupation du Grütli – No Bunkers