top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Drôles de news | Des us et des coutumes

En ligne depuis le 7 juillet 2017 et publié dans

S’intégrer à travers le sport le plus populaire de Suisse: la randonnée. Deux jeunes afghans demandeurs d’asile ont décidé de partir à la découverte de la Suisse et des Suisses, sac à dos et sur le mode couchsurfing. Un projet visant à faire tomber les murs des préjugés, se faire connaître, et surtout découvrir les us et coutumes helvétiques sous une forme proactive et conviviale. L’idée était de faire le tour de la Suisse à pied en un mois et de dormir chaque soir chez l’habitant, selon un itinéraire planifié. Sauf que, relève le journaliste de Couleurs locales (RTS), qui s’est fait l’écho du projet, les tracasseries administratives s’en sont mêlées.

Les règles strictes de la commune hébergeant l’un des demandeurs d’asile ne permet pas à celui-ci de dormir en dehors de son territoire. Le canton de Fribourg a réussi à négocier avec la commune: il devra revenir chaque cinq jours pour dormir sur place et suivre un cours d’allemand.

La rigidité helvétique, ça fait aussi partie des us et coutumes…

Sophie Malka

,