top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Initiative anti-droits humains | Crowdfunding pour faire campagne dans les gares

En ligne depuis le 4 octobre 2018

 La campagne contre l’initiative mensongère de l’UDC se joue aussi sur les murs – #IADHnon

Pour ne pas laisser la place aux thèses mensongères -l’UDC n’a semble-t-il pas de problèmes à dépenser des millions de francs suisses pour inonder les gares et les boites aux lettres- un crowdfunding est lancé par le comité romand contre l’initiative anti-droits humains, sur laquelle la population suisse va voter le 25 novembre 2018, et que Vivre Ensemble soutient.

Soutenez cette campagne et partager le lien! Les droits fondamentaux de toutes et de tous, suisses, étrangers, sont mis en péril par cette initiative. Quelle instance viendra défendre l’individu contre l’arbitraire de l’Etat, lorsque la Suisse aura dénoncé la Convention européenne des droits de l’homme (objectif ultime de cette initiative)? Ce vote est important. Faites-le savoir et soutenez la campagne.

IADHnon s’affiche!

Le 25 novembre 2018, nous voterons sur une initiative à l’intitulé mensonger qui met en danger nos droits: L’initiative dite «Le droit suisse au lieu des juges étrangers ou encore dite «pour l’autodétermination».

Cette initiative lancée par l’Union démocratique du centre (UDC), qui veut faire « primer la Constitution fédérale sur le droit international », a pour but réel de s’attaquer à la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) mais également à nos juges.

Les juges de la Cour européenne des droits de l’homme (CrEDH) ne sont pas des « juges étrangers », mais des juges désignés par les Etats membres du Conseil de l’Europe dont la Suisse fait partie. Deux juges suisses siègent actuellement dans cette Cour à Strasbourg. Cette initiative vise aussi nos propres juges du Tribunal fédéral et leur indépendance, en voulant les empêcher d’appliquer la CEDH pour protéger nos droits fondamentaux.

Protégeons nos droits et rejetons cette initiative:

  • Parce que les droits humains garantis par la CEDH ne sont pas du «droit étranger», mais du droit national que la Suisse a adopté de son plein gré et en exerçant sa souveraineté ! Ils nous appartiennent à toutes et tous
  • Parce que la CEDH a permis de nombreuses avancées dans notre système juridique: droit de vote des femmes, protection contre la détention arbitraire, garantie d’un procès équitable, indépendance des tribunaux, garantie de la liberté de la presse et de la liberté d’expression, protection de la sphère privée et de la vie familiale, et d’autres droits encore
  • Parce qu’en cas d’acceptation de l’initiative, il existerait un risque sérieux que la Suisse dénonce la CEDH. Or, ceci serait un signal dangereux et un encouragement aux Etats au sein desquels les droits humains sont ouvertement violés ou gravement menacés.

En soutenant le Comité romand: NON à l’initiative anti-droits humains, vous participez à augmenter la visibilité de notre affiche,du 29 octobre au 19 novembre 2018, et à contrer cette initiative.

Avec votre aide, affichons dans toutes les gares de Suisse romande notre opposition à ce texte.

Engagez-vous et protégez les droits humains!


Une affiche illustrée par Ambroise Héritier

L’illustrateur valaisan, Ambroise Héritier, a produit l’illustration pour l’affiche de campagne. Celle-ci met en avant l’attaque contre les droits humains que représente cette initiative.

, , , ,