top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Chronique Europe | du 28 juin au 11 septembre 2019

En ligne depuis le 3 octobre 2019 et publié dans

28 juin
L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a demandé à Frontex de renforcer son mécanisme interne de signalement des violations des droits de l’homme survenues au cours d’opérations menées ou coordonnées par ce dernier. Elle a également demandé à l’agence de suspendre immédiatement ses opérations à la frontière entre la Hongrie et la Serbie à la lumière des violations systématiques des droits de l’homme dans les zones de transit confirmées par la Cour européenne des droits de l’homme.

2 juillet
Une attaque aérienne sur le camp de détention pour migrant-e-s de Tadjourah dans la capitale libyenne a fait au moins 66 personnes tuées et plus de 80 blessées. Suite à cette attaque, le réseau Migreurop rappelle la responsabilité de l’Union européenne et de ses États membres face à la violation des droits des personnes migrantes en détention dans un pays en guerre civile. Le réseau ajoute que cette situation est une conséquence directe des politiques d’externalisation et de marchandage migratoire menée par l’UE et appelle à la liberté de circulation.

25 juillet
La Commission européenne a décidé de traduire devant la Cour de justice de l’Union européenne la Hongrie en raison d’une législation restreignant davantage le droit d’asile et transformant en infraction pénale les activités de soutien aux demandeurs d’asile. La Commission a également adressé une lettre de mise en demeure à la Hongrie concernant le refus de fournir de la nourriture aux personnes en attente d’un retour placées en rétention dans les zones de transit hongroises à la frontière avec la Serbie.

31 juillet
Au mois de juin, deux avocats ont déposé un dossier de 245 pages devant la Cour pénale internationale incriminant les décideurs européens pour leur rôle dans la mort de 12 000 personnes en Méditerranée entre 2014 et 2019 et leur complicité dans les exactions commises contre les migrants en Libye. Selon les avocats, ces décès sont liés à la politique consistant à vider peu à peu la mer de ses sauveteurs et à laisser les clés aux garde-côtes libyens. (Le Soir, 31.07.19)

21 août
En Grèce, douze ONG ont publié un rapport dénonçant de graves violations des droits des demandeurs d’asile en Grèce, principalement sur le continent ainsi que sur les îles de Chios, Lesbos et Samos, pouvant s’apparenter à de la torture. No end insight dénonce les mauvaises conditions de détention, l’inadéquation des installations sanitaires et le manque d’accès aux soins ainsi qu’à la protection juridique. Le rapport souligne les mauvais traitements infligés par la police dans les centres de détentions. Les violences à l’encontre des femmes réfugiées et requérantes d’asile sont particulièrement alarmantes en rai- son du manque de mesures spéciales de protection. Une péjoration de ces conditions est à craindre au vu d’une hausse marquée d’arrivées de réfugiés en provenance de Turquie.

8 septembre
Depuis le 1er janvier 2019, près de 1500 personnes migrantes ont tenté de traverser la Manche depuis la France en direction de l’Angleterre afin de quitter l’UE et le système Dublin en pensant pouvoir y obtenir un permis de séjour et le droit de travailler. La présence de nombreux bateaux, les courants violents et la météo changeante rendent de telles traversées périlleuses. (RTS, 08.09.2019)

11 septembre
Le HCR, l’UNICEF et l’OIM ont lancé un appel pour améliorer la scolarisation des enfants réfugiés et migrants à l’intérieur des frontières européennes. D’après l’ONU, les pays européens devraient allouer davantage de moyens à leurs systèmes d’éducation afin que ces enfants puissent avoir accès à un enseignement de qualité et poursuivre leur parcours scolaire. En effet, les enfants réfugiés et migrants obtiennent des résultats d’apprentissage inférieurs lorsqu’ils ne bénéficient pas d’un soutien adéquat. (RTBF, 11.09.19)

Page réalisée par Daniela Camelo
Sources: presse romande, Migreurop, asile.ch

> CEDH: Convention européenne des droits de l’homme
> CourEDH: Coureuropéenne des droits de l’homme
> DFJP: Départementfédéral de justice et police
> LEtr: Loisurlesétrangers
> LAsi: Loisurl’asile
> SEM: Secrétariatd’État aux migrations
> TAF: Tribunaladministratif fédéral
> UE: Unioneuropéenne