top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Conseil National | Session extraordinaire pour xénophobie ordinaire

En ligne depuis le 11 janvier 2012 et publié dans - modifié le 15 juillet 2017

84, c’est le nombre d’interventions parlementaires que le Conseil national a dû traiter lors de sa session extraordinaire consacrée aux migrations le 28 septembre dernier. Les neuf motions et cinq postulats qui ont été acceptés lors de cette session spéciale amènent différents durcissements: lien de l’aide au développement pour les pays du Sud à la signature d’accords de réadmission de personnes expulsées, exécution des renvois Dublin déjà à partir des Centres d’enregistrement et de procédure, suppression de la possibilité de voyager pour les réfugiés admis provisoirement, incitation aux cantons à utiliser la détention administrative, etc. Ces durcissements ont sans doute paru d’autant plus acceptables qu’ils figuraient aux côtés de propositions extrêmes de l’UDC, comme par exemple l’utilisation de sédatifs lors de renvois forcés (motion rejetée). Une motion du libéral argovien Philipp Müller demandant de réduire le droit au regroupement familial et l’accès au permis C pour les réfugiés a été rejetée de justesse. Quant aux propositions un tant soit peu favorables aux immigrant-e-s, elles ont toutes été refusées.

Aldo Brina, CSP-Genève

, , ,