top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

CHRONIQUE SUISSE | Du 24 janvier au 14 mars

En ligne depuis le 10 avril 2012 et publié dans - modifié le 31 mai 2012

24 janvier
Fin 2011, l’ODM enregistre des retards dans le traitement de 13’694 dossiers, qu’il  explique par la hausse de demandes d’asile. Mais selon Janine Wicki, responsable au syndicat de la fonction public Transfair, l’efficacité de l’ODM a baissé en 2011 suite aux restructurations entamées par l’ex-ministre Widmer-Schlumpf. Elle ajoute, que lors de hausses importantes, l’ODM devrait être capable d’y répondre en augmentant son effectif.

30 janvier
Le canton de Neuchâtel ouvre un nouveau centre pour demandeurs d’asile de 200 places dans un ancien hôpital psychiatrique à Boudry. Ce nouvel abri permettra de fermer l’abri PC du Bois Jean-Droz à La Chaux-de-Fonds. En mai dernier, des requérants d’asile s’étaient révoltés contre leur placement dans ce bunker au sous-sol.

16 février
Une famille irakienne est renvoyée de force de Genève, alors que des démarches pour un retour volontaire avaient déjà été entamées et que l’OCP était au courant de la situation. Selon le porte-parole d’Isabel Rochat, la Conseillère d’Etat en charge de la sécurité, il ne s’agit là que d’un « malheureux couac » de l’administration.

2 mars
Depuis de nombreuses années, l’ODM et les cantons externalisent la gestion de leurs centres. L’entreprise privilégiée par l’ODM est ORS Service AG – elle lui confie les centres fédéraux depuis déjà 20 ans. Sa fidélité lui fait enfreindre les règles de l’OMC: selon la loi sur les marchés publics,  l’ODM devrait soumettre un appel d’offre tout les cinq ans, révèle une interpellation du conseiller national Heinz Brand (UDC).

2 mars
La rencontre du Collectif Droit de rester bernois avec Hans-Jürg Käser, directeur cantonal de la police et des affaires militaires, semble ouvrir de petites perspectives : le directeur promet d’examiner la gestion des centres d’aide d’urgence du canton de Berne. Depuis novembre 2011, le collectif dénonce les pratiques des autorités : des contrôles policiers dans les alentours des centres se soldant par des amendes pour séjour illégal, des prestations en nature au lieu d’une aide monétaire, l’interdiction de rassemblement à l’intérieur du centre, etc. 

3 mars
Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) répond à la demande du Conseil fédéral : jusqu’à la fin d’été 2012, il devra mettre à disposition 2000 places pour loger des requérants d’asile dans des bâtiments militaires.

8 mars
Le PDC argovien scandalise avec sa proposition de créer des « villages d’asile », ghettos dans lesquels les réfugiés seraient amenés à vivre séparés de la population suisse. Une proposition non seulement irréalisable, vu l’opposition de la population locale à l’accueil de requérants d’asile dans leurs communes, mais aussi en violation avec les droits fondamentaux, estime SOSF.

12 mars
L’aide au développement ne sera pas liée à la coopération en matière d’asile. Le parlement dit « non » à une motion de l’UDC, qui voulait conditionner l’aide au développement aux pays signataires d’accords de réadmission. 

13 mars
Deux ans après la révision permettant l’extension du droit de voyager à l’étranger à des personnes admises à titre provisoire en Suisse, en vigueur depuis mars 2010, le Parlement discute de la remettre en cause.

14 mars
La Commission nationale de prévention de la torture (CNPT) pourrait endosser le mandat d’observateur des vols spéciaux, sous certaines conditions, selon une information  du Temps.