top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Drôle de News | “10 ans de Dublin: La Suisse doit enfin assumer ses responsabilités…”

En ligne depuis le 15 avril 2019 et publié dans

Le Parti socialiste suisse (PSS) a attendu que sa conseillère fédérale quitte le Département fédéal de justice et police pour appeler la Suisse à « enfin » prendre ses responsabilités, fustigeant notamment une application trop stricte du règlement Dublin: «En 2016 par exemple, elle a effectué un nombre similaire de renvois vers l’Allemagne, qui voit pourtant arriver dix fois plus de réfugié-e-s. »

On aurait souhaité entendre les instances dirigeantes du parti appuyer plus tôt les revendications de l’Appel Dublin, à savoir appliquer avec moins de zèle et de mécanicité les renvois lorsqu’ils concernent « de jeunes enfants, celles et ceux qui sont scolarisés, les personnes ayant des problèmes de santé ou une famille en Suisse, et pour des raisons humanitaires. »

Malgré ses beaux discours, Simonetta Sommaruga a été la cheffe d’orchestre dans la mise en œuvre du règlement Dublin par la Suisse depuis 2010, donc pendant 8 ans. Avec l’arrivée de Karin Keller-Suter à la tête du DFJP, va-t-on donc «enfin» voir la Suisse assumer ses responsabilités et donner un peu plus de profondeur à la rhétorique de la « tradition humanitaire » ?

SMA

[1] PSS, 10 ans de Dublin : la Suisse doit assumer ses responsabilités, Communiqué de presse, 12 décembre 2018.


En relation avec cet article

,