top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Migrationcharta.ch | Dépôt de la pétition «Faire cesser les noyades des réfugiés en Méditerranée»

En ligne depuis le 7 janvier 2020

Image: Madame Ursula Markus

Le mardi 7 janvier 2020 à 14h30, des représentant-e-s des réseaux de solidarité de Suisse (solinetze.ch) et du réseau de la charte de la migration (migrationscharta.ch) ont déposé la pétition „Stopper les noyades de réfugiés en Méditerranée“ à la Chancellerie fédérale à Berne. Avec les 24‘425 personnes qui ont signé la pétition, ils et elles demandent que le Conseil fédéral et le Parlement adoptent des mesures urgentes pour que les personnes en péril sur la mer Méditerranée puissent être sauvées et accueillies de manière rapide et décentralisée.

Le dossier de presse en lien avec le dépôt de la pétition est hébergé sur le site de Migrationcharta.ch. Différents documents en lien avec le dépôt de la pétition s’y trouvent rassemblés, notamment : La Motion 19.3479 “Stopper la noyade de réfugiés en Méditerranée” (en allemand). La prise de parole de Pierre Bühler lors de la conférence de presse (en allemand et français). La prise de parole d’Anni Lanz (en allemand)

Leurs exigences sont

La Suisse doit participer à la mise en place d’un système civil de sauvetage en mer organisé et financé au niveau européen.
La Suisse doit s’engager pour une répartition des personnes sauvées en mer en conformité avec les principes humanitaires et de l’Etat de droit.
Le Conseil fédéral et le Parlement créent les bases légales pour un accueil rapide et décentralisé, en Suisse, des personnes sauvées en mer.

Avant le dépôt de la pétition, sur le Waisenhausplatz, env. 200 personnes ont accompli un acte symbolique et impressionnant sous un soleil resplendissant. Elles ont présenté en silence les 35’997 noms de toutes celles et tous ceux qui sont morts ces dernières années sur les chemins d’exil vers l’Europe. Les noms avaient été inscrits en juin 2019 sur des banderoles de tissu fixées tout autour de la Heiliggeistkirche à Berne. Aujourd’hui aussi, cela a suscité un effet triste, sidérant. Voyant le nombre effrayant de personnes qui ont dû mourir en Méditerranée, de nombreux passants se sont montrés surpris et consternés. En lien avec cette action, les signatures ont été déposées au Palais fédéral et les politiciens et politiciennes appelé-es- à agir!

A la conférence de presse organisée conjointement au dépôt de la pétition, une lettre du réseau de la charte de la migration a également été présentée, par laquelle les directions des Eglises protestante et catholique de Suisse sont appelées à participer au financement d’un bateau de sauvetage des Eglises allemandes, afin de s’engager ainsi activement dans le sauvetage en mer. En Allemagne, ce sont déjà près de 150 organisations qui se sont ralliées à ce projet United4Rescue. Le but est de racheter jusqu’à fin janvier le bateau „Poseidon“ du Land de Schleswig-Holstein. Anni Lanz et Mattea Meyer – dont la motion 19.3479: „Stopper les noyades de réfugiés en Méditerranée“ reçoit le soutien de cette pétition – étaient également présentes à la conférence de presse.

Nous reproduisons ci-dessous la prise de parole de Pierre Bühler (en français) lors de la conférence de presse:


En relation avec cet article

,