top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Renvoi | Tamouls déboutés par la Suisse: Des belles paroles à la réalité

En ligne depuis le 1 décembre 2000 et publié dans - modifié le 18 juin 2017

Le 25 mai 2000, la Suisse et le Sri Lanka ont prorogé pour deux ans l’accord signé en 1994, qui réglemente le retour au Sri Lanka des réfugiés tamouls déboutés. Si de 1994 à 1999, 1067 personnes sont retournées au Sri Lanka, pour l’Office fédéral des réfugiés (ODR) cela n’est pas assez. Indépendamment de la situation difficile sur place pour la minorité tamoule; et de la demande de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) du 26 juillet dernier de suspendre les renvois et d’octroyer une admission provisoire aux requérants tamouls provenant du Nord et de l’Est du pays, l’ODR vient de mettre sur pied un programme d’aide au retour (volontaire ou non) pour les Tamouls. Ce dernier, reprenant des éléments de l’accord de 1994 (aide de l’Ambassade de suisse à Colombo, hébergement dans un foyer Croix-Rouge, etc.) semble assurer une aide adéquate sur place pour les rapatriés. Pourtant, comme le montre le rapport demandé à un expert par l’OSAR, daté de juin 2000, concernant le rapatriement des requérants d’asile tamouls par la Suisse, l’accueil sur place laisse fortement à désirer.

, , ,