top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

CHRONIQUE EUROPE | du 23 janvier – 8 mars 2001

En ligne depuis le 5 septembre 2001 et publié dans - modifié le 7 septembre 2011

23.01.2001

Allemagne, un rapport publié par l’ONG «Berliner Antirassistischen Initiative» indique que depuis 1993, 239 requérants d’asile ont trouvé la mort, soit en tentant de pénétrer sur le territoire allemand, soit lors de leur expulsion, que ce soit par suicides ou mauvais traitements policiers en Allemagne ou dans le pays de retour.

30.01.2001

Le nouveau Haut-commissaire aux réfugiés, Ruud Lubbers, lance un appel aux pays européens pour qu’ils augmentent leur contribution financière – laquelle est passée de 21% en 1995 à 5% en 2000 – soulignant «l’absence de logique politique» du continent.

31.01.2001

Kofi Annan, secrétaire général des Nations Unies critique à son tour la politique d’asile de l’Europe dans le cadre du Forum international de Stockholm.

09.02.2001

Grande-Bretagne, nouvel appel du Ministre de l’Intérieur pour une modification des Conventions de Genève dans le sens d’un durcissement. De son côté, Mary Robinson, Haut-commissaire aux droits de l’homme regrette que la question de l’asile «devienne dans de nombreux pays et de manière inquiétante un thème électoral».

09.02.2001

Belgique, 500 personnes se sont rendues au tribunal pour soutenir un militant du «Collectif contre les expulsions», qui avait été arrêté et incarcéré le 30 janvier pour avoir manifesté contre l’expulsion collective de Tsiganes. Accusé de coups et blessures et tentatives de vol, faits qu’il n’a pas reconnus, il a entamé une grève de la faim.

17.02.2001

France, échouage d’un navire, l’East-Sea, sur la Côte-d’Azur avec à son bord plus de 900 personnes, pour la plupart d’origine kurde. Il s’agit du 1er groupe de boat-people arrivant en France. Le navire est parti de Turquie. L’équipage s’est enfui. Les immigrants sont placés dans une caserne militaire de Fréjus (Var) subitement déclarée «zone d’attente». Officiellement, ces zones sont destinées aux personnes n’ayant pas eu accès au territoire dans les périmètres des ports, aéroports ou gares ferroviaires.

20.02.2001

Allemagne, rejet par la coalition rose-verte au pouvoir d’une proposition des ex-Communistes visant à abolir une loi de 1993 restreignant l’aide sociale aux requérants d’asile. Les Verts et les Sociaux-démocrates s’étaient en leur temps insurgés contre cette loi du gouvernement CDU de Kohl.

20.02.2001

France, vraisemblablement sous la pression de l’opinion publique, le gouvernement décide d’accorder des sauf-conduits valables 8 jours aux boat-people kurdes et affirme qu’il examine chaque demande individuellement sous l’angle du droit d’asile.

25.02.2001

France, renforcement des mesures policières aux postes frontières franco-européens pour éviter une fuite des boat-people kurdes vers les Etats frontaliers.

27.02.2001

Grande-Bretagne, selon les derniers chiffres officiels, la GB est le pays accueillant le plus de demandes d’asile avant l’Allemagne (en l’an 2000, respectivement 97’000 contre 78’000 demandes), ceci malgré toutes les mesures dissuasives prises par le gouvernement Blair. Les immigrants viennent d’Irak, du Sri Lanka, de la RFY, d’Afghanistan et de Chine.

08.03.2001

La France accorde l’asile à 2 familles tziganes hongroises bien que la Hongrie soit candidate à l’Union européenne (UE) et considérée donc comme un «pays sûr».