top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

CHRONIQUE EUROPE | du 4 mars au 27 mai 2010

En ligne depuis le 27 juin 2010 et publié dans - modifié le 8 juillet 2017

4 mars
La justice belge a condamné l’Etat à verser 500 euros par jour de dédommagement à tous les demandeurs d’asile qui ne peuvent être logés. L’Etat a déjà payé près de 250000 euros de pénalité. La cour estime que le fait que les centres d’accueil soient pleins n’est pas une excuse pour ne pas respecter ses obligations envers les demandeurs d’asile!

7 mars
Un demandeur d’asile Georgien détenu dans un centre de Hambourg se pend après avoir fait une grève de la faim de près d’un mois. Sur la base de ses empreintes digitales, les autorités allemandes avaient établi que l’homme avait déjà été enregistré en Pologne et en Suisse et voulaient le renvoyer en Pologne en vertu des accords de Dublin.

11 mars
Après la Belgique, la Suède est le second pays de l’espace Schengen à assister à un afflux de demandeurs d’asile en provenance des trois pays balkaniques octroyant des visas de voyage depuis le mois de décembre 2009: la Serbie, la Macédoine et le Montenegro. La plupart seraient des Roms. Aucun ne devrait recevoir le statut de réfugié et une procédure d’urgence pour les renvoyer a été entreprise. Une enquête a été ouverte par les autorités serbes et macédoniennes pour appréhender les personnes responsables du réseau qui promet, contre de fortes sommes, une vie meilleure à ces Roms avec emploi et maison à la clé.

23 mars
Un centre franco-britannique doté d’un arsenal technologique destiné à combattre l’immigration clandestine ouvre ses portes à Calais. Parallèlement, une campagne de dissuasion a été lancée en Afghanistan.

25 mars
«L’afflux de requérant est un mythe»! Selon le Haut-Commissaire du HCR, le nombre de requérants d’asile a baissé globalement de 13% en 2009. Dans 44 pays industrialisés, ce nombre est resté inchangé par rapport à 2008 avec 377200 requêtes. Un niveau très inférieur à 2001 (620000 demandes d’asile). Plus précisément, les demandes sont en forte diminution en Italie (-42%) et en Grèce (-20%) en 2009 alors qu’elles augmentent dans les pays nordiques (+13%).

30 mars
Des experts de l’asile réunis à Athènes ont fortement critiqué les accords de Dublin qui créent, selon eux, encore plus de problèmes pour les personnes qui fuient la guerre et qui ne les protègent en rien. Résultat, de plus en plus de réfugiés potentiels préféreraient vivre dans la clandestinité dans des pays comme la Suède ou les Pays-Bas plutôt que de soumettre leur demande d’asile et risquer ainsi d’être renvoyé vers des pays d’entrée comme la Grèce (voir notre article p.7).

9 avril
La France est le pays européen qui a le plus grand nombre de demande d’asile. Quelque 47000 personnes y ont demandé l’asile en 2009, soit une hausse de 12% par rapport à 2008. Pour la première fois, les Kosovars sont au sommet de la liste des requérants bien que leur pays ait gagné son indépendance. L’asile a été accordé à 10373 personnes. Les taux de reconnaissance ont été les plus élevés parmi les Irakiens (82%), les Somaliens (76%) et les Erythréens (70%).

12 avril
En 2009, près de 315 demandeurs d’asile ont été rapatriés de Malte vers la Suède, soit presque deux fois plus qu’en 2008. La Suède a pris en considération les critiques de Save the Children et de la Croix-Rouge concernant les conditions de vie insalubres qui règnent dans les centres de détention maltais.

26 avril
Entre mai et décembre 2009, en vertu de l’accord bilatéral entre l’Italie et la Libye, près de 850 hommes, femmes et enfants embarqués sur des boat people ont vu leur traversée de la Méditerranée se terminer par un retour forcé dans l’enfer des camps libyens sans avoir pu déposer de demande d’asile en Italie. Selon le HCR, l’accord bafoue le droit à l’asile politique.

27 mai
L’ODM prétend que le fait que 15% des requérants d’asile déboutés continuent de percevoir l’aide d’urgence après un an signifie que les 85% restant ont quitté le pays grâce à cette mesure de dissuasion. Ce que l’ODM ne dit pas c’est qu’en réalité, il est tout aussi probable que toutes ces personnes soient encore en Suisse mais dans la clandestinité!