Aller au contenu
 

cercle de silence | cinq ans déjà !

Le dixième Cercle de Silence a eu lieu samedi 15 décembre 2012 de 12h à 13h à Plainpalais en face de l’église du Sacré -Cœur.

photo Inès Calstas; Nicole Andreetta; Georges DeshussesLe premier Cercle de silence s’était déroulé à Toulouse en octobre 2007. Il avait été initié par un Franciscain, frère Alain Richard. Il s’agissait de manifester contre l’existence d’un centre de rétention où se trouvaient enfermés les étrangers en situation irrégulière, destinés à être expulsés par les autorités.

Ce mouvement s’est, ensuite, répandu dans 176 villes de France. Il a gagné, récemment, une douzaine de villes d’ Espagne ainsi que quelques villes de Belgique et de Suisse. Depuis, c’est près de 10 000 personnes qui se réunissent, chaque mois,  pour dénoncer la détention administrative.

Le 20 octobre dernier, plus de 400 représentants de différents Cercles se sont rassemblés, à Toulouse sur la place du Capitole, pour marquer le 5e anniversaire de cette action.

A cette occasion, frère Alain Richard a rappelé que les Cercles de silence n’exprimaient pas une attitude passive, mais constituaient bel et bien une démarche citoyenne :

« Le silence est un cadeau. C’est un contact avec notre vérité intérieure, notre capacité à accepter l’autre…En silence, nous prenons conscience de la force qui est en nous… Notre silence n’est pas un silence de complicité, mais un silence de dénonciation… Nous sommes blessés par la loi vis-à-vis des personnes en situation irrégulière. Elle est un manque de respect à leur égard et à notre égard…Nous poussons un cri d’urgence et de danger !»

A l’issue de cette manifestation, un « appel européen » a été élaboré  pour réclamer la fermeture des camps de rétention.

Toute personne intéressée peut signer sur le net la version adaptée au contexte suisse

http://www.petitions24.net/appel_10eme_cercle_de_silence