top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Jean-François Mabut | La Suisse championne du refoulement

En ligne depuis le 16 novembre 2014

On a peine à le croire mais puisque c’est la NZZ qui relie l’information, on va lui donner du crédit. La Suisse est championne du refoulement des migrants, selon un document confidentiel de l’Union européenne que la rédaction dit détenir.

Opinion de Jean-François Mabut, paru le 16 novembre 2014 sur le blog “Vu du Salève: Genève…” hébergé sur le site de la Tribune de Genève. Cliquez ici pour lire l’article sur la Tribune de Genève.

Entre 2009 et 2013, la Suisse a renvoyé dans le premier pays d’accueil dix-sept mille personnes, soit 16% des demandeurs d’asile entrés durant cette période, ce que l’Allemagne n’aurait fait qu’à quinze mille reprises, soit 5%, et la Suède huit mille fois, soit 4%.

L’autre info, c’est que la Suisse n’est pas le pays qui accueille le plus grand nombre de demandeurs d’asile par rapport à sa population, comme on l’entend parfois: 13’000 demandeurs par million d’habitants contre 21’0000 à Malte et 20’0000 en Suède.

1929015131Pas sûr que ça suffise à fermer le clapet de tous ces bons patriotes qui hurlent avec Blocher et sa clique que la barque est pleine. A force d’asséner leur propagande, ils ont convaincu une partie des Suisses.

On s’interroge juste de savoir pourquoi la socialiste Sommaruga ne diffuse pas ces chiffres régulièrement? Peut-être le sont-ils, mais que la NZZ ne les a découverts qu’a la lecture du document de l’UE qui leur donne un sens en comparant la situation des différents pays parts à l’accord de Dublin. Mais pourquoi est il confidentiel, ce document? De quoi donner plus de sel à l’info?

Il suffit de taper “statistique accord Dublin” pour en savoir plus sur La face cachée des NEM Dublin, un document parmi d’autres qui donne des détails sur la pratique de la Suisse en la matière.

A lire sur le sujet l’article du prof Piguet publié par Swissinfo en 2013 où le Neuchâtelois, membre de la commission des migrations, démontre déjà que la Suisse est “gagnante” du processus Dublin.

Voir aussi notre page “statistiques” régulièrement mise à jour.

, ,