top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

rfi | “Histoires de migrants morts en Méditerranée” en 5 épisodes

En ligne depuis le 16 décembre 2014

Radio France International a consacré, en septembre 2014, cinq émissions sur la question des morts en Méditerranée. Cliquez sur les liens ci-dessous pour réécouter les émissions.

Episode 1 / Vivants ou morts, ramener les corps à terre. Rencontre avec les pêcheurs siciliens de Mazara del Vallo (Italie)

Dans le port de pêche sicilien de Mazara del Vallo, les chalutiers partent pour près d’un mois en haute mer, parfois au large des côtes tunisiennes ou libyennes. Ils se retrouvent alors en première ligne face aux bateaux de migrants qui tentent de rejoindre l’Europe. Et n’hésitent pas à sauver les vivants et à ramener à terre les corps de ceux morts pendant la traversée.


Episode 2 / Identifier les corps et retrouver les familles

Lorsque les corps ont été ramenés à terre ou retrouvés le long de la frontière, comment les identifier et permettre aux familles de les retrouver ? Dans le nord-est de la Grèce, un médecin légiste se démène pour leur rendre une identité et peut compter sur des relais dans tout le pays pour tenter de retrouver leurs proches.


Cimetière de Sidero (Grèce). Photo: Alberto Campi, 2012.

Cimetière de Sidero (Grèce).
Photo: Alberto Campi, 2012.

Episode (3) / Rapatrier les corps

Lorsque les corps des migrants, qui trouvent la mort aux portes de l’Europe, ont pu être identifiés, il est alors possible d’envisager un rapatriement de ces corps dans leur pays d’origine.


Episode 4 / Donner une sépulture aux corps non-identifiés

Dans la région de Sidero, dans le nord-est de la Grèce, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière turque, un mufti inhume tous ces corps qui n’ont pas été identifiés dans ce qui est devenu un immense cimetière de migrants.


Episode 5 / Honorer la mémoire des disparus

Depuis le début de l’année 2014, plus de 100’000 migrants sont arrivés en Europe via Lampedusa. Sur cette petite île italienne de 24 km² au milieu de la Méditerranée, il existe désormais un endroit consacré à leur mémoire, Porto M. Un petit musée où les objets retrouvés sur les plages ou sur les épaves de bateaux s’alignent par centaines.

Derniers billets publiés sur notre site concernant la problématique de la mort de réfugiés:

 

,